Fdesouche

« On ne me fera pas taire » : Éric Zemmour face à la Justice pour ses propos sur les « mineurs isolés » (MàJ)

17/11/2021

Le procès du polémiste d’extrême droite Eric Zemmour pour ses propos controversés sur les migrants mineurs isolés n’était toujours pas entré dans le vif du sujet mercredi en début après-midi, après une succession d’échanges houleux entre avocats, et de demandes de renvoi et de procédure.

Le candidat putatif à l’élection présidentielle n’est pas présent devant le tribunal correctionnel, “afin d’éviter que l’enceinte judiciaire ne se transforme en studio de télé d’information en continu”, avait indiqué la veille son avocat Me Olivier Pardo.

Une trentaine d’entre elles se sont constituées, dont les associations SOS Racisme, la Ligue des droits de l’Homme (LDH) et la Maison des Potes. Mais aussi une vingtaine de conseils départementaux – les mineurs non accompagnés étant pris en charge par l’aide sociale à l’enfance, gérée par les départements.

Ils sont ici “pour faire de la politique”, martèle Me Pardo. “Pour faire nombre, pour faire masse”, abonde Me Olivier Baratelli, qui défend le directeur de publication de la chaîne d’information Cnews, jugé au côté d’Eric Zemmour comme c’est l’usage dans les procès de presse. 

(…) Orange.fr


01/10/2020


Fdesouche sur les réseaux sociaux