Fdesouche

24/10/21

Le JDD – 24 Octobre 2021

04/07/21

En cavale, la star du cannabis Sofiane Hambli tire de nouveau les ficelles

Il faut imaginer, quelque part au Maroc, une armée de petites mains en train de malaxer de la résine de cannabis à la chaîne. 

“Un phénomène émergent”, confirme-t-on de source policière. Ce nouveau conditionnement vise à tromper les contrôles au scanner de plus en plus généralisés au départ du Maroc, notamment dans le port de Tanger. Qui se cache derrière cette nouvelle technique de contrebande? De sources concordantes, un nom revient systématiquement, celui de Sofiane Hambli, un Mulhousien de 46 ans qui défraie la chronique judiciaire depuis 2015.

[…]

Le JDD


26/06/21

Poids lourd du trafic de cannabis, Sofiane Hambli a pris la fuite : arrêté en novembre, ce trafiquant de drogue de haut vol avait été libéré sous contrôle judiciaire en mars : il s’est depuis volatilisé

Une notice rouge Interpol vient d’être émise à l’encontre de ce trafiquant de drogue, personnage central de l’affaire dite du scandale des « stups ».

Mais où est donc passé Sophiane Hambli ? Selon nos informations, une notice rouge Interpol vient d’être émise par la France à l’encontre de ce trafiquant de drogue français de grande envergure, assortie de trois photos anthropométriques de l’intéressé. Ces fiches sont destinées à alerter les autorités de police du monde entier sur les fugitifs recherchés à l’échelle internationale. Autrement dit, ce personnage central de la retentissante affaire dite du scandale des « stups », un dossier pour lequel il a été doublement mis en examen en compagnie notamment de François Thierry, l’ancien patron de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis, remplacé par l’Ofast en janvier 2020), serait de nouveau en cavale. Il en compte déjà un certain nombre à son actif.

Selon une source proche du dossier, cette fuite coïnciderait avec la décision prise le 22 mars dernier par la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris de décerner un mandat de dépôt à son encontre.

L’Obs


09/12/20

Sofiane Hambli retourne à la case prison. Cet homme de 45 ans, considéré comme l’un des plus gros trafiquants de drogue français, a été placé en détention ce mercredi 9 décembre sur décision de la chambre de l’instruction de Paris, et transféré au centre pénitentiaire de Fleury-Mérogis (Essonne).

Il avait été mis en examen à Bobigny (Seine-Saint-Denis), le 28 novembre dernier, des chefs de « tentative d’importation de stupéfiants et d’association de malfaiteurs afin de commettre un délit puni de 10 ans d’emprisonnement en état de récidive légale ». Le parquet avait fait aussitôt appel de sa remise en liberté prononcée, le 1er décembre, par le juge des libertés et de la détention.

Le Parisien


02/12/20

Sofiane Hambli est un homme libre. L’un des plus gros trafiquants de drogue français a été remis en liberté contre toute attente, mardi après-midi par un juge des libertés et de la détention de Bobigny (Seine-Saint-Denis) qui l’a placé sous contrôle judiciaire.

Cet homme, originaire de Mulhouse, âgé de 45 ans, avait été mis en examen, samedi dernier, des chefs de « tentative d’importation de stupéfiants et d’association de malfaiteurs afin de commettre un délit puni de 10 ans d’emprisonnement en état de récidive légale ».

Sur le fond, le quadragénaire est soupçonné d’avoir floué un complice dans le cadre d’une transaction portant sur l’acheminement de quatre tonnes de résine de cannabis entre le Maroc et la Seine-Saint-Denis. Selon, les éléments recueillis lors de l’enquête, cette opération concernait une somme de 2,4 millions d’euros. Mais le trafiquant international aurait empoché l’argent sans livrer le produit à son complice francilien qui envisageait de se venger.

Le Parisien

25/11/21

L’un des plus gros trafiquants français, Sofiane Hambli, a une nouvelle fois été interpellé, mardi soir dans une rue de Bordeaux (Gironde), par les enquêteurs de la brigade des stupéfiants de la direction régionale de la police judiciaire de Paris. Il a été placé en garde à vue et les fonctionnaires comptent l’interroger durant les prochaines 96 heures sur un projet d’importation de cannabis qui aurait bien pu lui coûter la vie.

Cet homme originaire de Mulhouse, âgé de 45 ans, est connu pour être le personnage clé dans l’enquête sur les pratiques controversées de l’Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS) et aujourd’hui rebaptisé OFAST (office anti-stupéfiant). Le quadragénaire est soupçonné d’avoir floué un complice dans le cadre d’une transaction portant sur l’acheminement de quatre tonnes de résine de cannabis entre le Maroc et la Seine-Saint-Denis. Selon, les éléments recueillis lors de l’enquête, cette opération concernait une somme de 2,4 millions d’euros. « Mais le trafiquant international aurait empoché l’argent sans livrer le produit à son complice séquano-dyonisien », précise une source proche de l’affaire.



A revoir : 


Fdesouche sur les réseaux sociaux