Fdesouche

« Arrête de marcher comme un p*dé » : Témoignage de Yanis, 17 ans, victime d’une agression homophobe à Montgeron (91), il a cru mourir et demande de l’aide (MàJ)

13/10/2021

Yanis, la victime témoigne dans TPMP :

Passage complet :

Extraits :

“Ils m’ont jeté par terre, ils m’ont frappé (…) C’était horrible”.

“Je n’arrive pas à m’en remettre (…) Ma vie elle est finie”.

“Un jeune homme m’a baissé mon pantalon”

“De voir son sang se faire frapper comme ça, on a mal”

“Je n’ai plus de rêves”


11/10/2021


Au commissariat, l’adolescent a confirmé de son côté avoir été frappé en “raison de son apparence”“par une meute d’individus lui criant ‘pédé'”, précise le parquet d’Évry. “Devant les enquêteurs le jeune homme a tenu à préciser qu’il n’était pas homosexuel et qu’il venait voir une amie habitant le quartier au moment de l’agression”, a-t-il poursuivi.   

Les agresseurs, qui ne connaissaient pas le jeune homme et ne l’avait jamais rencontré auparavant selon l’adolescent, sont ainsi accusés de violences commises en raison de l’“orientation sexuelle supposée de la victime”, en réunion et avec dissimulation du visage. […]

LCI

Le jeune homme a précisé qu’une meute d’individus lui avait crié «pédé !» tout en le frappant. Cette agression gratuite s’est produite lors d’une rencontre fortuite, nous précise le parquet.

Une enquête a été confiée au commissariat de Montgeron du chef de «violences en réunion, à raison de l’orientation sexuelle et par des personnes se dissimulant le visage». Pour rappel, à l’époque des faits, le 30 septembre, la police nationale avait été appelée mais n’avait rien constaté. Ni la victime ni les agresseurs n’avaient été retrouvés et aucune plainte n’avait été déposée.

Le Figaro

Montgeron – Depuis hier, une vidéo d’une agression ultra violente est largement diffusée sur les réseaux. On y voit un un jeune homme se faire rouer de coups par plusieurs autres en pleine rue. Au moins quatre personnes, dont deux femmes, interviennent pour défendre la victime.

Sollicitée après de nombreux signalements sur Twitter, la plateforme Pharos a transmis la vidéo au commissariat de Montgeron. En quelques heures, les enquêteurs ont réussi à identifier la victime, qui n’avait pas porté plainte. Elle doit être entendue très prochainement.

La victime est un jeune homme de 17 ans, d’origine marocaine, sans casier judiciaire, et qui réside dans une commune voisine de Montgeron.

Les faits remontent au 30 septembre vers 18h30. Ce jour-là, une habitante contacte la police pour signaler une agression sous ses fenêtres

La police arrive rapidement sur place mais ne trouve personne, ni victime ni auteurs. Pas de plainte. L’affaire ne rebondit qu’hier avec la diffusion de la vidéo de l’agression par une association LGBT. Les enquêteurs font alors le recoupement avec le signalement du 30 septembre.

Le parquet d’Evry a ouvert une enquête préliminaire, confiée aux policiers du commissariat de Montgeron. A ce stade, selon une source proche de l’enquête, le caractère homophobe de l’agression est fort probable, mais reste à confirmer notamment avec l’audition de la victime“.

BFMTV


10/10/2021


Fdesouche sur les réseaux sociaux