Fdesouche

11/10/2021

Le principal suspect, un homme d’une vingtaine d’années de nationalité algérienne, avait été interpellé dès mars 2019 et mis en examen pour “destruction par incendie ayant entraîné la mort”, “destruction par incendie ayant entraîné une incapacité totale de travail supérieure à huit jours”, et “détention d’arme”, puis libéré début avril 2021 du fait d’un vice de procédure et placé sous contrôle judiciaire.

Bien connu des services de police pour des faits liés au trafic de stupéfiants, l’homme est en fuite depuis le printemps et « activement recherché », a précisé le procureur de Chambéry Pierre-Yves Michau à l’AFP.

Quant au propriétaire du bâtiment où étaient hébergés les saisonniers, il a été mis en examen, vendredi, par un juge d’instruction de Chambéry pour “homicide et blessures involontaires par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence ayant entraîné une incapacité totale de travail de plus de trois mois”, “non-respect des règles d’entretien et de sécurité des bâtiments d’habitation”, et “hébergement de travailleurs dans un local non conforme”.

[…]

Le Dauphiné


10/04/2021

Des erreurs liées au changement d’avocat de l’incendiaire présumé ont contraint la justice à constater “la nullité du mandat de dépôt”.

Une erreur de procédure a conduit la justice à libérer le jeune homme suspecté d’être responsable de l’incendie de Courchevel en 2019, au cours duquel deux personnes ont perdu la vie et une vingtaine d’autres ont été blessées

Cet homme avait été interpellé en mars 2019, alors qu’il tentait de s’enfuir pour l’Espagne. Il avait été mis en examen pour “destruction par incendie ayant entraîné la mort” avec placement en détention provisoire. 

RTL


29/03/2019

La piste criminelle avait été rapidement privilégiée par les enquêteurs, après cet incendie qui a fait deux morts la nuit du 20 au 21 janvier, dans un immeuble de la célèbre station de ski.

Deux mois après le terrible incendie qui avait coûté la vie à deux personnes et fait une vingtaine de blessés dans un immeuble de la station de ski de Courchevel, en Savoie, les gendarmes ont interpellé ce mardi un suspect, selon les informations recueillies par Europe 1.

Le suspect est un Algérien de 22 ans extrait de prison par les enquêteurs de la Section de Recherches (SR) de Chambery où il était incarcéré depuis peu. Il avait été arrêté avec des faux papiers par la PAF à la frontière espagnole. Il pourrait avoir agi sous le coup d’une déception amoureuse, et sous l’effet de l’alcool et de la drogue.

La piste criminelle avait été rapidement retenue après le drame. Le feu avait ravagé cet immeuble hébergeant une soixantaine de saisonniers, certains ayant senti une forte odeur d’hydrocarbure avant l’incendie. Plusieurs témoins avaient aussi évoqué un différend entre deux personnes quelques jours plus tôt, l’une d’elles menaçant de revenir “pour tout faire cramer”.

Europe 1


Fdesouche sur les réseaux sociaux