Fdesouche

Attentat islamiste à Londres en 2020 : Sudesh Amman, condamné en 2018 pour terrorisme, venait de sortir de prison (MàJ : Il voulait « tuer la reine », nouvelle vidéo)

10/08/2021

L’auteur d’une attaque djihadiste au couteau début 2020 à Londres, tué par la police, s’était illustré peu de temps auparavant en prison par sa radicalité et avait exprimé son désir de « tuer la reine », selon un rapport rendu public mardi devant la justice.

Depuis lundi se tient devant la Haute Cour de Londres une audience dans la procédure d’enquête ouverte au sujet de l’attaque perpétrée le 2 février 2020 par Sudesh Amman. Portant un gilet explosif factice, l’assaillant avait blessé deux personnes au couteau dans une rue commerçante du quartier londonien de Streatham. Une troisième personne avait été blessée par un éclat de verre provoqué par un tir des forces de l’ordre.

Selon un rapport évoqué mardi à l’audience, il avait crié entre autres « Cet endroit est plein de non-croyants », ou encore « Tout le monde ici se ralliera sous le drapeau noir » du groupe Etat islamique. Il faisait également part de « convictions extrémistes comprenant notamment un désir de tuer la reine, devenir auteur d’un attentat-suicide et rejoindre » le groupe Etat islamique.

[…]

Le Parisien


03/02/2020

L’organisation terroriste Etat islamique a revendiqué lundi 3 février via son organe de propagande l’attaque au couteau survenue à Londres dimanche, dans le quartier de Streatham.

Sudesh Amman, 20 ans, a poignardé et blessé deux personnes dimanche après-midi dans une rue commerçante du quartier londonien de Streatham, avant d’être abattu par la police. Une troisième personne a été légèrement blessée par un éclat de verre provoqué par un tir des forces de l’ordre.

Franceinfo


02/02/2020


L’auteur de l’attaque au couteau qui a fait trois blessés dimanche à Londres avait déjà été condamné pour diffusion de propagande islamiste et était sorti récemment de prison, selon les médias britanniques.

D’après le Guardian, l’assaillant, abattu par la police, avait reconnu 13 délits terroristes et avait été condamné en 2018, lorsqu’il était âgé de 18 ans, après avoir notamment partagé dans un groupe familial sur la messagerie Whatsapp un magazine lié à Al-Qaïda.

Selon Sky News, il a été libéré en janvier, après avoir purgé la moitié de sa peine de trois ans de prison.

Le Premier ministre conservateur Boris Johnson a promis d’annoncer dès lundi « des changements fondamentaux » concernant le traitement des auteurs d’actes terroristes. Son gouvernement avait déjà procédé à un durcissement législatif à la suite de l’attaque revendiquée par le groupe jihadiste Etat islamique qui a fait deux morts fin novembre à London Bridge, en plein centre de la capitale britannique.

(…) Le Soir


L’assaillant était “sous surveillance active” . (…) Le Progrès


Attentat islamiste à Londres – Trois personnes ont été blessées, selon un dernier bilan donné par la police. L’une des victimes est entre la vie et la mort.


Un homme armé d’un couteau a blessé deux personnes avant d’être abattu par des policiers dimanche dans le sud de Londres, au cours d’une attaque qualifiée de « terroriste » par la police britannique.

(…) La dernière attaque terroriste au Royaume-Uni remonte au 30 novembre dernier. Un homme avait tué deux personnes et en avait blessé trois autres à l’arme blanche sur le London Bridge, dans le centre de Londres, avant d’être abattu par la police. Le London Bridge avait déjà été le théâtre d’un attentat djihadiste en juin 2017.

Ouest-France


Il s’agit d’un attentat terroriste islamiste (Sky News)


Les faits se sont déroulés en début d’après-midi dans le quartier de Streatham, au sud de Londres. La police évoque un acte “terroriste”.

La police londonienne indique qu’il s’agit d’une attaque terroriste.

BFMTV


Fdesouche sur les réseaux sociaux