Fdesouche

L’Ocean Viking demande à nouveau un port sûr pour débarquer 550 migrants venus principalement du Bangladesh, Maroc, Égypte, Soudan et Syrie (MàJ : La Sicile va une nouvelle fois les accueillir)

https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

07/08/2021

Comme en juillet 2021, c’est l’Italie via le port de Pizzalo en Sicile qui va accueillir les 550 migrants de l’Ocean Viking (Sos Méditerranée / France), ainsi que 250 autres migrants du Sea Watch 3 (Berlin / Allemagne).

Soulagement pour 549 survivants sur le l’Ocean Viking : Nous débarquerons à Pozzallo, en Sicile, demain.

SOS Méditerranée

Le Sea Watch 3 a atteint le port de Trapani ce matin. Nous sommes heureux d’avoir enfin un port de sécurité. Avant que nos invités puissent descendre à terre en toute sécurité, les 257 personnes secourues à bord seront testées pour le COVID-19.

Sea-Watch International

Var-Matin


05/08/2021

Méditerranée centrale, 5 août – Avec 553 rescapés à bord, l’Ocean Viking attend depuis quatre jours dans les eaux internationales de Méditerranée centrale un port sûr de débarquement mais aucune solution n’est encore en vue. 

SOS MEDITERRANEE appelle les autorités maritimes à lui assigner un port sûr sans plus attendre et demande aux Etats européens de réactiver un mécanisme de débarquement et de relocalisation afin de soutenir les Etats côtiers dans la coordination des débarquements. 

[…]

SOS Méditerranée


03/08/2021

France Culture – 03 Août 2021 : “Une situation intenable” avec 555 migrants à bord de l’Ocean Viking

Des migrants venus principalement du :

– Bangladesh
– Égypte
– Soudan
– Maroc
– Syrie



02/08/2021


01/08/2021

L’Ocean Viking, le navire de secours en mer de SOS Méditerranée, a recueilli samedi 196 migrants qui se trouvaient sur des «embarcations en détresse» au large de la Libye, a annoncé l’ONG européenne.

Samedi matin, l’Ocean Viking a d’abord secouru 57 personnes qui naviguait dans les eaux internationales au large de la Libye.

Puis dans l’après-midi, l’équipage a effectué deux sauvetages supplémentaires dans cette même zone : vers midi, 54 personnes dont des femmes ont été mises en sécurité à partir d’une embarcation pneumatique. «Certains des rescapés souffraient de brûlures dues au carburant», ajoute l’ONG.

Un peu plus tard, ce sont 64 autres personnes qui ont été secourues d’une embarcation en bois. Au moins deux femmes enceintes et 33 mineurs, dont 22 non accompagnés figurent parmi eux. Un quatrième sauvetage a eu ensuite lieu, après une alerte de l’avion Seabird de l’ONG Sea Watch. 21 personnes qui étaient dans une embarcation en bois, ont pu être sauvés portant à 196 le nombre de rescapés à bord du navire de sauvetage. 

Sud-Ouest



En Lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux