Fdesouche

L’incroyable réapparition des manuscrits disparus de Louis-Ferdinand Céline : des milliers de feuillets inédits de l’écrivain ont été retrouvés

Louis-Ferdinand Céline, mort en 1961, avait laissé derrière lui tout un pan de son oeuvre jamais édité. Disparus depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, ces écrits viennent de réapparaître, comme le révèle Le Monde. D’après le quotidien, ce trésor est constitué de milliers de feuillets, soit des centaines de pages, qui viennent de ressurgir dans des circonstances dignes d’un roman.

Publicité

Concrètement, ces archives contiennent 240 feuillets inédits sur la guerre. On y retrouve Ferdinand, alter-ego littéraire de l’auteur. Un manuscrit de mille feuillets intitulé Londres a lui aussi été exhumé. Toujours d’après Le Monde, il sert de préface au roman Guignol’s Band (1944) et “pourrait être considéré comme un roman inédit”. Le roman largement autobiographique Casse-pipe, dont seule une partie était connue, vient s’étoffer de 600 feuillets inédits. On y trouve également le manuscrit de La Volonté du roi Krogold, une nouvelle de jeunesse, des manuscrits de romans déjà connus et des souvenirs personnels.

Comment ces écrits de celui qui est considéré comme l’un des plus gands auteurs du XXe siècle ont-ils été retrouvés? Dans une longue enquête, Le Monde retrace le parcours chaotique et mystérieux de ces feuillets, dont Louis-Ferdinand Céline avait lui même déploré la disparition en accusant les “épurateurs” de l’après-guerre.

Ils viennent de Jean-Pierre Thibaudat, critique dramatique qui a travaillé pour Libération. Il raconte qu’un lecteur du journal l’a contacté pour les lui confier “il y a plus de quinze ans”:

“Il me les a remis en ne posant qu’une seule condition: ne pas les rendre publics avant la mort de Lucette Destouches, car, étant de gauche, il ne voulait pas ‘enrichir’ la veuve de l’écrivain”, confie-t-il au quotidien.

Celle-ci est morte en novembre 2019 à l’âge de 107 ans. C’est alors que Jean-Pierre Thibaudat s’est manifesté auprès de l’avocat parisien Emmanuel Pierrat.

(…) Ces manuscrits devraient être publiés chez Gallimard. (…)

(…) BFMTV


Fdesouche sur les réseaux sociaux