Fdesouche

Propos misogynes d’un imam de la Mosquée de Saint-Chamond (42) : Il a été destitué et s’inquiète de son avenir, n’ayant pas de papiers français (MàJ)

23/07/2021

L’imam de la mosquée Attakwa, Mmadi Ahamada, a été destitué par le ministre de l’Intérieur, suite à un prêche au contenu jugé discriminatoire et contraire à l’égalité femme/homme.

« J’ai rencontré Madame la Préfète jeudi soir, elle a été très brève et catégorique. Elle a lu ce que j’avais dit sur les femmes lors du prêche de l’Aïd et m’a dit que c’était contraire aux valeurs de la République. Ce ne sont pas mes mots mais ceux du prophète, je ne faisais que réciter. Dans ce cas, il n’y a plus de religion ! Je ne regrette pas d’avoir dit la parole du prophète, sinon je ne suis pas Musulman.

Ce n’était pas dans mes intentions de bafouer les valeurs de la République. Je suis ici depuis huit ans, d’abord dans le quartier de Bellevue à Saint-Etienne puis à Saint-Chamond depuis trois ans. Je n’ai jamais eu de problèmes et, pour une phrase, on m’empêche d’exercer ? J’ai été formé au Maroc, au sein d’une formation dont la France est partenaire. Puis j’ai obtenu une licence et un master en sciences de l’éducation à l’université Jean-Monnet de Saint-Étienne. Je n’ai rien à cacher. Mon contrat a pris fin jeudi soir. J’ai une femme, deux enfants et bientôt un troisième, nous n’avons pas de papiers français, que va-t-on devenir si notre titre de séjour n’est pas renouvelé ? Mais qu’est-ce que je peux faire ? Je suis le plus faible. »

Le Progrès


Selon la préfecture de la Loire, la réunion a eu lieu jeudi 22 juillet, le jour du courrier de Gérald Darmanin. La préfète de la Loire a «expressément demandé» de mettre un terme aux fonctions de l’imam, et «la question du non-renouvellement de son titre est à l’étude».

«L’imam aurait expressément ordonné aux femmes musulmanes de se soumettre strictement à leur mari, en les enjoignant «d’obéir au doigt d’Allah et à ceux de leur époux»», note Gérald Darmanin. Les propos incriminés avaient été relevés par une conseillère municipale RN de la ville, Isabelle Surply, qui avait publié la vidéo du prêche. «Restez dans vos foyers et ne vous exhibez pas», demandait notamment l’imam.

Conséquence de ces propos «tout simplement inacceptables», le ministre demande à la préfète de la Loire de convoquer sans délai les instances dirigeantes de la mosquée et, notamment, d’instruire le non-renouvellement du titre de séjour de l’imam concerné.

[…]

Le Figaro


20/07/2021


En Lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux