Il y a un an, la cathédrale de Nantes était incendiée par un migrant clandestin rwandais à qui la paroisse avait confié les clés de l’édifice (MàJ : il a récemment été remis en liberté)

18/07/2021 Emmanuel A., le bénévole qui a reconnu avoir mis le feu à la cathédrale de Nantes au petit matin du 18 juillet 2020, a récemment été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Ouest-France Le jour de l’incendie, un frère franciscain trouve Emmanuel A. hagard, dans le jardin de son couvent. (…) « Je lui ai annoncé … Lire la suite de Il y a un an, la cathédrale de Nantes était incendiée par un migrant clandestin rwandais à qui la paroisse avait confié les clés de l’édifice (MàJ : il a récemment été remis en liberté)