Fdesouche

16/07/2021

Ce 13 juillet, le magistrat dijonnais qui avait proposé des rapports sexuels avec sa fille de 12 ans sur un site libertin a été révoqué de ses fonctions par le Conseil supérieur de la magistrature. Juge pour enfants, il est mis en examen depuis le 5 juin 2020 pour avoir incité au viol sur mineur.

Publicité

(…) L’ex-magistrat était également accusé d’avoir transmis des photos de sa fille en maillot de bain sur un site libertin. Cependant, aucun contenu à caractère pédopornographique n’a été retrouvé.

Le 5 juin, l’homme est placé sous contrôle judiciaire pour corruption de mineur et “provocation non suivie d’effets à la commission de crime de viol et de délit d’agression sexuelle”. Il est laissé en liberté et interdit d’exercer une activité professionnelle au contact des mineurs.

(…) Lors de son audience, le prévenu a dit ne pas se sentir “indigne de ce métier” et qu’il pensait “avoir été utile et pouvoir encore l’être un jour“. Son avocate évoquait quand à elle un homme “malade” et “hanté” par une affaire qu’il avait dû traiter il y a quelques années, qui impliquait un violeur et meurtrier multi-récidiviste. Il est toujours sous le coup d’une procédure judiciaire.

France 3


12/06/2020

Selon les informations d’Europe 1, un magistrat dijonnais de 55 ans a été mis en examen à Besançon pour avoir, sur un forum de rencontres libertines, proposé à des inconnus d’avoir des relations sexuelles avec son épouse et d’y inclure leur fillette de 12 ans.

L’affaire, jugée sensible, a été traitée dans la plus grande discrétion. Elle concerne un couple de magistrats, mariés, adeptes des sites internet libertins leur permettant de contacter des partenaires pour des relations sexuelles à plusieurs. Un aspect de leur vie privée nullement répréhensible entre adultes consentants. Mais à l’automne 2019, selon les informations d’Europe 1, une enquête préliminaire a été ouverte lorsque le père de famille a élargi ses propositions habituelles. À ses interlocuteurs en ligne, il offrait la possibilité d’avoir des rapports sexuels non seulement avec sa femme mais également avec leur fillette, âgée de 12 ans à peine.

Le mis en examen, ancien juge des enfants, a été placé sous contrôle judiciaire, assorti d’une obligation de soins et d’une interdiction d’exercer une activité professionnelle au contact de mineurs.

(…) Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux