Fdesouche

Pascal Praud : « Sur CNews, on a une liberté de ton qu’on ne retrouve pas ailleurs, avec des personnalités qui n’hésitent pas être cash (…) Je ne reconnais plus la France dans laquelle j’ai grandi »

Difficile de passer à côté de Pascal Praud et de CNews ces derniers mois. Journaliste vedette de la chaîne du groupe Canal+, Pascal Praud contribue aux bonnes audiences avec son émission L’Heure des pros. Interrogé dans les colonnes du Parisien, le journaliste vante les mérites du casting de CNews.

Publicité

« Il y a de vraies incarnations ici. Nous ne sommes pas des marionnettes. Et puis certains sujets abordés n’étaient pas ou peu traités. On a été les premiers en télé à parler de la tribune des militaires, par exemple. Tout le monde l’a traitée ensuite. On a une liberté de ton qu’on ne retrouve pas ailleurs, avec des personnalités qui n’hésitent pas à être cash », assure-t-il en citant Éric Zemmour ou Laurence Ferrari.

(…) « Je suis hyperconservateur sur la culture, l’histoire, l’autorité et la sécurité. Je ne reconnais plus la France dans laquelle j’ai grandi. Parce que la transmission ne s’est pas faite. Je suis aussi très progressiste sur les sujets de société, type mariage pour tous, PMA, GPA. C’est la vie, faut évoluer. Et, sur le plan économique, je suis libéral. »

(…) Des tensions qu’il ne comprend pas, assurant que l’arrivée de Vincent Bolloré, « un grand capitaine d’industrie » est « une chance » pour les salariés d’Europe 1 : « Il peut leur donner des moyens, financiers et éditoriaux, de bâtir une grille plus performante. Europe, c’est une radio en grande difficulté aujourd’hui. »

Le Point


Fdesouche sur les réseaux sociaux