Fdesouche

La radio « France Maghreb 2 » avait invité Brahim Chnina – depuis mis en examen pour complicité de terrorisme – et diffusé ses propos mensongers qui ont permis la décapitation de Samuel Paty

Fdesouche sur les réseaux sociaux