Fdesouche

Attentat de Rambouillet : en 2018 Jamel Gorchene relayait l’imam salafiste Bechir Ben Hassen, originaire comme le terroriste de M’saken en Tunisie

Vidéo :

L’islam est la seule vraie religion et toutes les autres religions sont des perversions.” Les chrétiens comme mushrikîn (polythéistes) et les juifs comme kouffar (mécréants)


Béchir Ben Hassen est un prédicateur salafiste tunisien qui avait été condamné en Tunisie à 6 mois de prison fermes et interdiction de prêcher en Tunisie après son limogeage en raison de ses prêches extrémistes.

Il a ensuite fait l’objet d’une fiche Interpol pour enlèvement de ses enfants, il a été arrêté au Maroc puis a purgé sa peine en France après avoir été extradé. C’est dans la célèbre mosquée de Villiers qu’il réapparait assurant l’intérim d’un imam recruteur pour le jihad.

« Il y avait une ambiance pesante à l’époque, souffle un fidèle. Ceux qui ne portaient pas la barbe, par exemple, étaient raillés. »

En 2007, premier clash à la mosquée de Villiers. L’imam Baghdad est débarqué. Mraoui disparaît des radars à Villiers. Un nouvel imam est nommé. Et pas n’importe qui. Il s’agit de Béchir Ben Hassen. Ce Tunisien, qui ne prêche pas en Français, restera trois ans.

« On n’a jamais eu de problèmes avec lui pendant cette période », assurent le secrétaire de l’association et le député-maire (LR) Jacques-Alain Bénisti. Mais la justice en aura.

Condamné pour l’enlèvement de ses enfants, l’imam salafiste de Villiers sera arrêté au Maroc en 2012. Une fois libéré, ce proche de l’ancien président de Tunisie Moncef Marzouki se distinguera par ses dérapages, estimant même dans une vidéo que « ceux qui critiquent notre prophète méritent la mort et la pendaison ».

Le Parisien

Il a parcouru les mosquées de France, et justifie les attentats contre les caricaturistes de Charlie Hebdo dans une conférence à la Grande Mosquée de Bussy-Saint-Georges (France), publiée le 10 janvier 2015 :

IslamInEurope

L’imam tunisien Bechir Ben Hassen vivant en France appelle à décapiter tous ceux qui offensent Mahomet (Valeurs Actuelles)


« La femme qui sort les cheveux découverts au vu de tout le monde, celle-là aura commis un péché qui mérite le châtiment de la tombe et le châtiment au jour du jugement dernier » – Omar Abdelkafy

Omar Abdelkafy, d’origine égyptienne mais interdit de résidence en Égypte. Mais depuis que ce pays a mis les Frères Musulmans et l’UOIF, entre autres, sur sa liste des groupes terroristes en novembre 2014, j’ignore où il réside actuellement. Mais ce que je n’ignore pas, ce sont ses positions radicales au sujet du voile dit islamique, au sujet des juifs et du complot. Dans une vidéo il dit: «La femme qui sort les cheveux découverts au vu de tout le monde, celle-là aura commis un péché qui mérite le châtiment de la tombe et le châtiment au jour du jugement dernier». Dans une autre vidéo, il explique comment les «juifs sont maudits» et «exclus éternellement de la miséricorde d’Allah». Quant aux attentats de Charlie Hebdo, ce prédicateur plaide l’innocence des jihadistes islamistes et accuse un «deuxième complot», «une deuxième mise en scène». La première «mise en scène», selon lui, ce sont «les attentats du 11 septembre 2001»

Le Figaro



Fdesouche sur les réseaux sociaux