Fdesouche

Pakistan : libération de onze policiers pris en otage dans une mosquée islamiste du TLP. Les manifs anti-France continuent (MàJ)

20/04/2021

Photo du 20 Avril 2021 – Pakistan
[…]

Le gouvernement a annoncé mercredi que le TLP serait désormais interdit, le qualifiant de groupe terroriste, et a arrêté des milliers de manifestants durant les heurts.  

Mais M. Rashid a précisé mardi qu’aucune poursuite ne serait intentée à leur encontre, y compris pour ceux arrêtés dans le cadre de la législation anti-terroriste. 

Le Premier ministre pakistanais, Imran Khan, a appelé lundi le TLP à mettre fin aux violences, estimant que l’expulsion de l’ambassadeur français n’aurait que des conséquences négatives pour le Pakistan, notamment sur ses relations économiques avec l’Europe. 

Si nous continuons à protester pendant nos vies entières, non seulement nous causerons des dommages à notre pays, mais cela n’aura aucun impact” sur l’Occident, a déclaré M. Khan dans un message télévisé enregistré. 

L’islam dans son interprétation stricte interdit toute représentation de Mahomet et la question du blasphème est particulièrement sensible au Pakistan, où elle transcende les frontières entre les partis. 

Des analystes estiment que la politique d’apaisement de M. Khan à l’égard du TLP est risquée, car cela pourrait encourager ce parti à continuer de recourir à la violence dans un but politique. 

Je pense que le Premier ministre a compris qu’apaiser les forces radicales n’est pas chose aisée, parce que quand vous tentez de les satisfaire, ils demandent encore plus. Jusqu’ici, il a échoué à maintenir l’équilibre“, a ainsi estimé pour l’AFP l’expert sécuritaire Amir Rana. 

L’Express



19/04/2021

Onze policiers pakistanais pris en otage par des manifestants anti-France ont été libérés à l’issue de négociations, a annoncé lundi 19 avril, le ministère de l’intérieur. Une vidéo mise en ligne dimanche, et authentifiée par la police, montre des policiers blessés, certains en sang et contusionnés, un bandage autour de la tête. Ils avaient été capturés dimanche par le parti Tehreek-e-Labbaik (TLP) au cours de violentes manifestations à Lahore.

Le ministre de l’intérieur Sheikh Rashid Ahmed a indiqué que les policiers ont été libérés tôt lundi après des « négociations » avec le TLP, officiellement interdit depuis la semaine dernière par le gouvernement qui l’a classifié comme étant une organisation terroriste.

Les officiers avaient été retenus dans une mosquée appartenant au TLP, dans laquelle se sont regroupés des partisans de ce mouvement. Elle est actuellement encerclée par la police. « Des négociations ont été entamées avec le TLP, la première partie s’est achevée avec succès », a déclaré M. Rashid dans une vidéo sur Twitter. « Ils ont libéré les onze policiers qui avaient été pris en otage ». Il a déclaré qu’une deuxième série de négociations aurait lieu plus tard lundi, bien que l’on ne sache pas exactement sur quoi elles porteront.

[…]

Le Monde


18/04/2021

Au moins sept policiers pakistanais ont été pris en otage dimanche à Lahore par des manifestants anti-France appartenant à un parti islamiste radical. “Des membres du TLP”, le parti Tehreek-e-Labbaik Pakistan, “retiennent en otage cinq policiers et deux membres du corps des Rangers“, a déclaré Rana Arif, porte-parole de la police à Lahore.

Ils protestent depuis lundi contre la mise en prison de leur chef, qui a été arrêté pour avoir demandé l’expulsion de l’ambassadeur de France. Des manifestations anti-France ont eu lieu dans plusieurs villes du pays, entraînant la mort de six policiers et conduisant l’ambassade de France à appeler ses ressortissants à quitter provisoirement le pays.

Des chefs du TLP, parti officiellement interdit, ont indiqué que plusieurs membres de leur mouvement ont été tués dimanche. “Nous ne les enterrerons pas tant que l’ambassadeur de France n’est pas expulsé”, a déclaré dans une vidéo mise en ligne Allama Muhammad Shafiq Amini, un chef du TLP à Lahore.  […]

BFMTV


15/04/2021

[…] « En raison des menaces sérieuses qui pèsent sur les intérêts français au Pakistan, il est recommandé aux ressortissants français et aux entreprises françaises de quitter provisoirement le pays », a écrit l’ambassade dans un message envoyé aux Français résidant au Pakistan, où de violentes manifestations anti-françaises se sont déroulées cette semaine.

Le Télégramme


14/04/2021

A Lahore, la deuxième plus grande ville du pays, deux policiers sont morts après avoir été blessés lors d’affrontements avec les manifestants, selon la police.

France info


13/04/2021

Des milliers de partisans d’un mouvement extrémiste, le Tehreek-e-Labbaik Pakistan (TLP), ont manifesté à Lahore, deuxième plus grande ville du pays. Ils protestaient contre l’arrestation de son dirigeant, Saad Rizvi, qui exigeait l’expulsion de l’ambassadeur de France.

Le TLP avait également mobilisé des milliers de manifestants pour protester contre des déclarations du président français Emmanuel Macron, qui avait défendu le droit à la caricature au nom de la liberté d’expression, au cours de l’hommage rendu à un enseignant tué le 16 octobre après avoir montré des dessins satiriques à sa classe. […]

Le Matin


Fdesouche sur les réseaux sociaux