Fdesouche

Depuis l’attribution de la Coupe du Monde 2022 au Qatar en 2010, plus de 6 500 travailleurs migrants seraient morts sur les chantiers. La faute à une chaleur trop intense, des chutes et des insuffisances cardiaques, et autres. Ce nombre de décès fait contraste avec le chiffre officiel donné par le Qatar, bien moins élevé.

Ouest France