Fdesouche

20/01/20


D’autant que les frères H. ne sont pas des inconnus aux yeux de la justice. Selon une source proche du dossier, Nordine H. a passé plus d’une dizaine d’années en détention, principalement pour trafic de stupéfiants. En 2014, il avait été condamné à cinq ans de prison ferme par le tribunal correctionnel d’Orléans (Loiret) pour avoir tenté de transporter près de 10 kg de cannabis entre l’Espagne et l’Essonne. A cette période, il avait alors déjà été longtemps incarcéré pour avoir convoyé d’importantes quantités de drogue depuis la péninsule ibérique.

Samir est connu pour une trentaine d’antécédents judiciaires – qui n’ont pas tous abouti à des condamnations –, ajoute une source proche de l’enquête. Il devait d’ailleurs comparaître libre ce 20 janvier au tribunal correctionnel d’Evry-Courcouronnes pour détention non autorisée de stupéfiants et recel de biens provenant d’un délit, des faits commis à Fleury-Mérogis en 2015.

(…) Autre point de crispation, la réquisition d’agents de la ville « un dimanche », note Tarik Meziane. « Sans compter les barnums, l’estrade, la sono, des affiches… Tout ça c’est de l’argent. Nous ne bouclerons pas le prochain budget sans emprunter et augmenter les impôts. On ne comprend pas que la ville dépense comme ça. »

(…) Contacté, le maire Franck Marlin a décliné l’entretien téléphonique. « Ces informations circulent parce qu’elles sont véhiculées par des racistes et des gens sans foi ni loi qui, quelques fois, se retranchent derrière un journalisme bien-pensant. Odieux. », s’est-il contenté de répondre par SMS.

Le Parisien

17/01/21


«Ils ne pouvaient pas vivre l’un sans l’autre» : une marche blanche pour les frères morts sur la N20

Le rassemblement a été organisé ce dimanche matin après les décès de Nordine et Samir, jeudi dernier dans un accident de la route. Ils auraient tenté de se soustraire à un contrôle de police.

(…)

L’enquête, elle, est toujours en cours. Selon les premiers éléments recueillis, les deux hommes, défavorablement connus des services de police, auraient voulu se soustraire à un contrôle routier des gendarmes du Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (Psig).

La SOEUR : Une version à laquelle Soukaina ne croit pas. « C’est juste un terrible accident, assure-t-elle. Ils se sont trompés de route dans le rond-point. L’enquête nous le dira, mais au final je ne veux pas savoir. Ce que je sais, c’est que j’ai perdu mes deux frères, alors qu’il me restait encore tellement de choses à vivre avec eux. Je me suis fait une promesse, pour honorer leur mémoire, je vais désormais vivre sans regret. »

Le Parisien

14/01/21

Deux hommes d’une trentaine d’années ont pris la N20 à contresens à vive allure dans la nuit de mercredi à jeudi. Ils ont percuté un poids lourd de manière frontale. Le conducteur du poids lourd est indemne.

L’immatriculation de la Golf a permis aux enquêteurs d’identifier ses propriétaires, appartenant à la famille H. Une famille très connue à Étampes car implantée historiquement dans divers quartiers. Les deux victimes sont connues des services de police.

Ce jeudi matin, le maire (LR) d’Étampes, Franck Marlin, s’est rendu dans différents lieux accompagné du commissaire local pour annoncer la nouvelle aux membres de la famille, mais aussi aux jeunes du quartier de Guinette. « J’ai souhaité accompagner cette famille dans ce drame, souligne l’élu. Une enquête a été ouverte et nous souhaitons afficher la plus grande transparence sur les faits. »

Le PArisien