Fdesouche
À Notre-Dame, le projet controversé de Mgr Aupetit

Pourquoi ne pas créer des vitraux contemporains pour Notre-Dame de Paris? Après des longs et houleux débats autour de la flèche, la question pourrait paraître superflue, car tranchée d’emblée par la négative. Elle vient pourtant d’être posée lors d’une assemblée de prêtres parisiens par l’archevêque de Paris, MgrMichel Aupetit.

(…)

Selon plusieurs sources, les vitraux contemporains se déploieraient dans la série de chapelles situées de part et d’autre de la nef. Ils cohabiteraient avec la grande rose du XIIIe siècle, laquelle ne serait évidemment pas touchée. (…)

Or, pour l’instant, les chapelles de Notre-Dame de Paris sont éclairées par des «grisailles» (une technique de peinture) voulues par Eugène Viollet le Duc, qui ont miraculeusement survécu à l’incendie du 15 avril 2019. Il faudrait donc «détruire» une partie de l’héritage de l’architecte pour permettre aux artistes contemporains de briller. (…)

Outre ces éventuelles créations disruptives, le comité propose de revoir le mobilier de l’édifice, avec l’aide de la scénographe Nathalie Crinière, bien connue des grands musées internationaux et à qui on doit la récente exposition sur Christian Dior au Musée des Arts décoratifs, et du spécialiste des grands éclairages, Patrick Rimoux . Les chaises en bois et en paille, des classiques dans les églises, seraient par exemple remplacées par des bancs dotés de points lumineux. Les photos de synthèse donnent une impression de piste d’aéroport, voire de parking. (..;)

www.lefigaro.fr


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux