Fdesouche

Ali Riza Polat, soupçonné d’être le «bras droit» de Coulibaly, a menacé une policière pendant son témoignage.

Une procédure pénale a été ouverte vendredi 16 octobre contre le principal accusé du procès des attentats de janvier 2015, Ali Riza Polat, qui a menacé une enquêtrice venue témoigner devant la cour d’assises spéciale de Paris en lui disant qu’elle allait «payer».

(…)

«Tu vas le payer !», a lancé l’accusé de son box vitré. Ali Riza Polat, qui avait auparavant mimé un coup de poing en direction de la policière, avait déjà été rappelé à l’ordre par la cour en raison d’interventions intempestives pendant le témoignage de l’enquêtrice.

(…)

La menace proférée par Polat a provoqué un tollé chez les avocats des parties civiles qui ont demandé au président que ses propos soient dûment consignés. L’avocat général Jean-Michel Bourlès a lui annoncé l’ouverture d’une procédure à l’encontre de l’accusé.

(…)

«Ali Riza Polat partageait les convictions religieuses de son ami Amédy Coulibaly», a assuré l’enquêtrice, avant de relater le contenu d’une conversation entre la mère de l’accusé et l’une de ses amies captée lors d’une écoute téléphonique.

Le Figaro


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux