Fdesouche

01/10/2020



29/09/2020



L’auteur présumé de l’attaque au hachoir vendredi devant les ex-locaux de Charlie Hebdo à Paris, a reconnu s’appeler Zaheer Hassan Mahmoud et être né au Pakistan en 1995 et non en 2002, a annoncé mardi le procureur national antiterroriste lors d’une conférence de presse.

[…]

Le Figaro


[…] Quand il débarque en France avec ses deux frères et se fait enregistrer par l’administration le 31 juillet 2018, ce dernier assure s’appeler Hassan Ali et être né le 10 août 2002 à Mandi Bahauddin, dans la province du Pendjab au Pakistan.

Mais, déjà, l’homme fait plus âgé qu’il ne le prétend. Sa déclaration, qui lui permet d’aspirer à une prise en charge de l’Aide sociale à l’enfance au titre des mineurs étrangers non accompagnés, ne convainc pas à l’époque les agents du Conseil général du Val-d’Oise, lequel saisit la justice. Mais le juge des enfants du tribunal de Cergy-Pontoise refuse de procéder à un test osseux permettant d’estimer son âgé réel. […]

Le Figaro




[…]

Contacté par téléphone par l’AFP, Arshad Mahmoud, qui se présente comme son père, s’est dit “très heureux” et “très fier” des actes de son fils, qui a “protégé l’honneur du Prophète”. “Le village tout entier est venu me féliciter”, a-t-il assuré.

[…]

La Provence



28/09/2020


Selon nos informations, ce film trouvé sur le portable de Zaheer Hassan Mahmood a été envoyé à deux personnes, dont une femme. L’homme de 25 ans, dont une nouvelle identité a été découverte, y déclare partir sur le « chemin du Prophète ».

[…] Les investigations ont notamment fait un bond avec la découverte du probable véritable nom de l’assaillant. Initialement, celui-ci s’était présenté comme Hassan Ali, le patronyme sous lequel il était enregistré comme mineur étranger isolé auprès du conseil départemental du Val-d’Oise depuis 2018. Mais en exploitant son téléphone portable, les enquêteurs ont découvert une photo d’une pièce d’identité lui appartenant où figure un autre nom : celui de Zaheer Hassan Mahmood.

[…] Sur ce document figure aussi une date de naissance très différente de son âge déclaré. Alors que pour l’administration française il était né le 10 août 2002, et avait donc 18 ans, cette pièce d’identité indique que Zaheer Hassan Mahmood est né le 25 janvier 1995. Il aurait donc 25 ans. […]

Le Monde


27/09/2020





26/09/20

Un utilisateur pakistanais dévoile une prétendue revendication de l’auteur. Celui affirmerait appartenir à une organisation barelvi.





Il y a désormais neuf gardes à vue en cours ce samedi après-midi. Le principal suspect, arrêté par la police, un homme né au Pakistan et âgé de 18 ans.

Cinq hommes, qui se trouvaient à l’un des domiciles présumés du principal suspect, sont également toujours en garde à vue depuis vendredi après-midi. En effet, deux domiciles présumés du principal suspect ont été perquisitionnés, un hôtel social situé à Cergy dans le Val-d’Oise et un à Pantin en Seine-Saint-Denis. 

Un nouveau suspect a été placé en garde à vue, vers 23h vendredi soir, selon une source judiciaire, c’est un “ancien colocataire du principal suspect quand il résidait dans un hôtel social“. 

Et ce samedi après-midi, le frère et une connaissance du principal suspect ont eux aussi été placés en garde à vue. “Le petit frère” a été interpellé dans le Val-d’Oise

France Bleu



Cet homme, qui se présente comme né au Pakistan et âgé de 18 ans, selon les premiers éléments de l’enquête, « assume son acte qu’il situe dans le contexte de la republication des caricatures [de Charlie Hebdo, NDLRqu’il n’a pas supportée », a ajouté l’une de ces sources.

L’Obs


25/09/20

D’après les premiers éléments, l’homme interpellé juste après l’attaque de ce matin à Paris est un Pakistanais censé avoir 18 ans, qui avait pu entrer sur le territoire français en 2018 en raison de sa minorité. Mais son âge semble incertain.

(…) Ali H. paraît en effet beaucoup plus vieux que son âge, comme le montrent les photographies que le Parisien-Aujourd’hui en France a pu consulter de lui. Mais une décision du tribunal des mineurs de Cergy-Pontoise confirme sa prise en charge, le 19 juillet 2019. Ainsi, selon nos informations, un juge des enfants du tribunal a refusé de diligenter des examens médicaux de probation (expertise osseuse) afin de déterminer l’âge réel d’Ali H. Un refus, somme toute, assez courant.

« C’est un gars que l’on croisait tous les jours ou presque, il disait tranquillement bonjour le matin, rien de plus. Il a jamais semblé fou ou quoi ».

(…) Le Parisien




Le premier des deux suspects interpellés est un Pakistanais âgé de 18 ans. Son identité est en cours de vérification, a précisé Gérald Darmanin sur France 2. « Il est arrivé sur le sol français il y a trois ans, il était mineur isolé », a ajouté le ministre de l’Intérieur.

Le second suspect arrêté est un Algérien de 33 ans, selon une autre source proche du dossier.

Par ailleurs, cinq autres hommes, nés entre 1983 et 1996, ont été placés en garde à vue. D’après une source policière, ces cinq hommes ont été interpellés à Pantin (Seine-Saint-Denis) par les enquêteurs lors d’une perquisition à l’un des domiciles supposés du principal suspect de cette attaque.

Ouest-France





Le second gardé à vue, interpellé dans le métro, est un Algérien de 33 ans. Les enquêteurs vérifient sa complicité avec le principal suspect. (BFMTV)





Le premier suspect, né en 2002 au Pakistan, est connu des services de police pour des affaires de droit commun, notamment pour port d’armes. (20minutes.fr)


https://twitter.com/raphaeldemontf/status/1309450805829828611?s=09


En garde à vue, l’homme interpellé à Bastille, qui « reconnaîtrait les faits » selon nos informations, a décliné son identité. Il serait âgé de 18 ans, né au Pakistan. Ses empreintes doivent être vérifiées pour confirmer son identité.

Selon nos informations, il a des antécédents judiciaires.

Actu.fr


Un suspect a été interpellé sur les marches de l’opéra Bastille vers 12h45. Il présentait des traces de sang sur les vêtements. 
Finalement la police ne recherche plus de complice. Il n’y aurait qu’un seul auteur. 

Le Figaro









Un individu armé d’une machette a attaqué plusieurs personnes ce vendredi matin près des anciens locaux du journal satirique, théâtre d’un attentat en janvier 2015, dans le XIe arrondissement de Paris. Trois personnes sont en urgence absolue.

Les raisons de l’attaque sont encore ignorées. L’auteur est activement recherché et serait reparti en métro. Un vaste dispositif policier est déployé. Il serait vêtu d’une doudoune sans manches noire, bas de jogging noire et chaussures rouges. La préfecture de police demande d’éviter le secteur en raison d’une intervention de police en cours.

(…) Le Parisien








Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux