Plein ecran

Italie : Stefano Leo poignardé à mort parce qu’il était « blanc », Said Mechaout condamné à 30 ans de prison

02/07

30 ans de prison pour un assassin italo-marocain averse au bonheur

Un Marocain a été condamné, mercredi, à 30 ans de prison, la peine maximale demandée par l’accusation, pour avoir tué un ressortissant italien pour la simple raison que sa victime «semblait heureuse» et qu’il «ne supportait pas son bonheur»

Les événements se sont produits le 23 février 2019, lorsque Stefano Leo, un employé italien dans un magasin de vêtements, était sur la promenade le long du Pô à Turin. Il a été tué avec un couteau par Said M., sachant que les deux hommes ne se connaissaient pas, rappelle l’agence EFE.

«Ce matin-là, j’ai décidé que je devais tuer quelqu’un. Quand j’ai vu ce garçon, j’ai décidé que je ne pouvais pas supporter son air heureux», avait déclaré Said M. dans ses aveux. L’homme âgé de 27 ans disposait d’un casier judiciaire

L’article dans son intégralité sur Yabiladi


Italie – Said Mechaout avoue avoir poignardé à mort Stefano Leo : « Je l’ai choisi parce qu’il avait l’air heureux »

Italie : un juge s’excuse pour avoir libéré Saïd qui a tué Stefano parce qu’il était « blanc et heureux »

 

 

Une tribune de Libération compare l'affaire Adama Traoré à l'affaire Dreyfus
Suisse : un Érythréen poignardé par un Ethiopien

Commentaires

Accueil
Menu