Plein ecran

Washington exhorte la Turquie à ne pas convertir l’ex-basilique Sainte-Sophie en mosquée (MàJ : Erdogan a annoncé son ouverture aux prières musulmanes)

10/07

10/07/20

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé vendredi l’ouverture de l’ex-basilique Sainte-Sophie à Istanbul aux prières musulmanes après qu’un tribunal a ouvert la voie à sa transformation en mosquée en annulant son statut actuel de musée. Le Conseil d’Etat, plus haut tribunal administratif de Turquie, a accédé vendredi à la requête de plusieurs associations en révoquant une décision gouvernementale datant de 1934 conférant à Sainte-Sophie le statut de musée.

[ …] La Cour a expliqué que dans les actes de propriété au nom de la Fondation Mehmet Fatih, du nom du sultan ottoman qui a conquis Constantinople au XVe siècle, Sainte-Sophie était inscrite comme une mosquée et que cette qualification ne pouvait être modifiée. «Il a été décidé que la mosquée Sainte-Sophie sera placée sous l’administration de Diyanet (l’Autorité des affaires religieuses) et sera rouverte aux prières», a annoncé Recep Erdogan peu après dans un décret, dans lequel il désigne le monument comme une « mosquée ». Il n’était pas clair si ce décret entrait en vigueur immédiatement. Recep Erdogan doit s’adresser à la nation en fin d’après-midi. [ …]

Quelques centaines de personnes se sont rassemblés devant l’ex-basilique, où un dispositif policier renforcé a été déployé, agitant des drapeaux turcs et scandant «les chaînes ont été brisées» pour fêter la décision du Conseil d’Etat. [ …]

L’Eglise orthodoxe russe a ainsi regretté que l’« inquiétude» de «millions de Chrétiens » n’ait pas été entendue par le tribunal turc. La Grèce, par la voix de la ministre de la culture Lina Mendoni, a qualifié la décision du tribunal turc de «provocation envers le monde civilisé».

20 minutes


01/07/20

Le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, a exhorté mercredi la Turquie à ne pas convertir l’ex-basilique Sainte-Sophie d’Istanbul en mosquée, une éventualité souhaitée par le président turc Recep Tayyip Erdogan. Ce dernier a estimé que la transformation de Sainte-Sophie en musée avait été une «très grosse erreur».

«Nous exhortons les autorités turques à continuer de conserver Sainte-Sophie comme musée, en tant qu’illustration de leur engagement à respecter les traditions cultuelles et la riche histoire qui ont façonné la république turque, et à assurer qu’elle demeure ouverte à tous», a écrit Mike Pompeo.

Construite au VIe siècle à l’entrée du détroit du Bosphore et de la Corne d’or, cette ancienne basilique où étaient couronnés les empereurs byzantins a été convertie en mosquée au XVe siècle, après la prise de Constantinople par les Ottomans en 1453. «Les Etats-Unis considèrent que tout changement de statut de Sainte-Sophie revient à restreindre l’héritage de cet édifice remarquable», a ajouté Mike Pompeo.

Le Figaro

Stateless : une nouvelle série Netflix où une Australienne blanche est enfermée dans un camp de réfugiés de son propre pays
Lyon : 3 Lyonnaises violées, un migrant tunisien condamné (MàJ)

Commentaires

Accueil
Menu