Plein ecran

Saint-Louis : un couple défend sa maison face à des militants de #BlackLivesMatter (MàJ : Ils sont mis en examen et devront suivre un programme de « rééducation »)

22/07

22/07/2020

JUSTICE – Un couple d’Américains qui avaient pointé leurs armes vers des manifestants pour les éloigner de leur maison du Missouri fin juin a été inculpé ce lundi 20 juillet, a indiqué la procureure de la ville de Saint-Louis. 

“Il est illégal de brandir des armes de façon menaçante contre ceux qui participent à des manifestations non violentes, et bien que la situation n’ait heureusement pas dégénéré tragiquement, ce type de comportement est inacceptable à Saint-Louis”, a déclaré la procureure, Kimberly Gardner, dans un communiqué.

“Nous devons protéger le droit de manifester pacifiquement et toute tentative de l’entraver en faisant de l’intimidation ne sera pas tolérée”, a-t-elle ajouté en demandant à ce que le couple soit contraint de suivre un programme de rééducation.

(…) Huffington Post


15/07/2020

[…]
Dans une interview accordée mardi à Townhall, M. Trump a déclaré que le couple, Mark et Patricia McCloskey, était en danger et a fait allusion au fait qu’ils avaient le droit de se défendre avec leurs armes à feu personnelles.

« Ils allaient être sévèrement battus s’ils avaient de la chance, OK, s’ils avaient de la chance », a-t-il dit. « Ils allaient être sévèrement battus, et la maison allait être totalement saccagée et probablement brûlée comme ils ont essayé de brûler des églises. Ces gens se tenaient là, ne les ont jamais utilisées et les armes étaient légales », a dit Trump. « Et maintenant j’entends que quelqu’un sur place veut poursuivre ces personnes. C’est une honte. »

Le 28 juin, les McCloskeys avaient sorti leurs armes devant leur maison alors que des manifestants défilaient dans leur quartier fermé, exigeant la démission de Lyda Krewson, maire de Saint-Louis. Le couple s’est défendu et a affirmé que les manifestants menaçaient de les tuer et de s’emparer de leur propriété.
[…]

Washington Examiner

Le procureur général du Missouri, Eric Schmitt, a déclaré que le procureur dans l’affaire Mark et Patricia McCloskey avait « l’habitude de prendre des décisions motivées politiquement et non fondées sur la loi ».
[…]
« Selon la loi du Missouri, en vertu de la doctrine du château, un individu dispose d’un pouvoir vraiment étendu pour protéger sa propre vie, sa maison et ses biens. Je pense que l’histoire à suivre ici est celle du procureur local, Kim Gardner », a déclaré M. Schmitt lors d’une apparition vendredi sur Fox News.

« Kim Gardner a un historique épouvantable en matière de poursuites pour crimes violents, elle a récemment libéré et s’est faite complice de la libération de dizaines et de dizaines de détenus qui ont été accusés de crimes violents, et elle a l’habitude de prendre des décisions à caractère politique qui ne sont pas fondées sur la loi », a-t-il ajouté. « C’est donc certainement quelque chose à surveiller ».
[…]


Kim Gardner

Washington Examiner


29/06/2020

La scène est à peine croyable. Des manifestants américains du mouvement «Black lives matter» se rendant devant le domicile de la maire de Saint Louis, Lyda Krewson, pour exiger sa démission, ont été menacés dimanche par un coupe d’avocats, lourdement armés, alors qu’ils passaient devant leur villa.

Mark et Patricia McCloskey ont ainsi été filmés pointant leurs armes en direction des 300 personnes marchant devant eux. Lui tenait un fusil de type AR-15, quand sa femme préférait brandir une arme de poing. NBC News rapporte que les portails de plusieurs propriétés du quartier ont été détériorés.

CNews

Anonymat sur les réseaux sociaux : les contre-vérités de Jean Castex et Eric Dupond-Moretti
Aïssa Z. est poursuivi pour 34 des 49 viols et agressions sexuelles commis en forêt de Sénart entre 1995 et 2001

Commentaires

Accueil
Menu