Plein ecran

Goussainville (95) : le nouveau maire Abdelaziz Hamid accusé d’être fiché S pour islamisme radical

29/06

Élu avec 38,58% des suffrages, Abdelaziz Hamida (Div) remporte le second tour des municipales à Goussainville. Il distance de 426 voix le maire sortant Alain Louis (Candidat DVG) et de 745 votes l’ex-maire Elisabeth Hermanville (Candidate DVD). Si le quarantenaire est soupçonné, dans un article de l’Express, d’être fiché S pour “islamisme radical”, l’intéressé nie en bloc tout comme les accusations de communautarisme. Une plainte pour diffamation a d’ailleurs été déposée contre le journal, alors qu’un jugement devrait être rendu en septembre 2020.

A. Hamida, candidat à la mairie de Goussainville, parle de sa liste : « On a des Français, des Noirs, des Turcs, des Arabes… »

Goussainville (95) : le spectre du communautarisme musulman plane sur les municipales

Goussainville (95) : Un fiché S pour islamisme radical candidat aux municipales (MàJ : il dément et annonce porter plainte)

Belgique : Harcelée sur la plage, Debby dénonce les faits dans une vidéo..
Gap : deux migrants, dont l'un déjà condamné pour violences en 2018, se retrouvent au tribunal après une rixe au couteau

Commentaires

Accueil
Menu