Plein ecran

L’étrange arrêt-maladie d’Assa Traoré

19/06

La porte-parole du comité Vérité pour Adama était salariée de l’Oeuvre de protection des enfants juifs-Baron Edmond de Rothschild jusqu’en décembre 2019. Elle a milité pendant trois ans et demi alors qu’elle était officiellement en arrêt-maladie.

Assa Traoré a publié en mars 2017 un livre-témoignage. À aucun moment elle n’évoque ces détails. Elle « remercie la fondation Opej pour sa compréhension et son soutien », en dernière page, sans développer le sigle (NDLR : l’Oeuvre de protection des enfants juifs). (…) Ce soutien n’était pas seulement moral. Assa Traoré n’est pas retournée travailler après le décès de son demi-frère. Elle s’est mise en arrêt maladie. Un arrêt qui s’est prolongé, nous a-t-elle précisé, jusqu’en décembre 2019.

(…) « Oui, elle travaillait chez nous, mais nous avons reçu des directives du siège et nous ne devons pas en parler », nous a répondu l’Opej de Sarcelles.

(…) Causeur

Senlis (60) : Alcoolisé, Karim fuit les gendarmes à 210 km/h sur une départementale au volant de son audi RS4... mais conserve son permis pour ne pas perdre son job à Roissy
Municipales à Ivry (94) : le PC mise sur l'écologie et la société civile pour garder sa vitrine historique

Commentaires

Accueil
Menu