Plein ecran

GB : la Justice autorise un dealer de drogue nigérian à rester au Royaume-Uni pour qu’il s’assure du « bien-être émotionnel » de sa belle-fille qui se fait opérer pour un changement de sexe

17/06

Un dealer de drogue condamné, né au Nigeria, a été autorisé à rester au Royaume-Uni pour soutenir sa belle-fille qui cherche à effectuer une opération de changement de sexe et qui a des problèmes de santé mentale.

L’homme, qui a la trentaine, avait été condamné à une peine de 27 mois de prison après avoir été reconnu coupable de distribution de drogue.

Il aurait dû être automatiquement expulsé. Mais l’homme a fait savoir que sa belle-fille avait des problèmes de santé mentale importants et qu’elle était en train de réclamer une opération pour changer de sexe.

Elle avait besoin d’un niveau élevé de soutien de la part de sa famille et était « particulièrement proche » de lui, a déclaré le dealer nigérian.

Le tribunal de l’immigration a statué en sa faveur en 2019, et un juge a rejeté un appel du ministère de l’intérieur.

Le tribunal a jugé que le « soutien continu » du Nigérian était « essentiel » au « bien-être émotionnel et psychologique » de sa belle-fille et que « l’impact de son expulsion » serait « dur » pour elle.

Le juge Bruce, qui a publié le jugement lundi à la suite d’une audience du tribunal d’appel, a également décidé que l’homme ne pouvait pas être nommé dans les articles publiés par les médias à propos de cette affaire.

Daily Mail

Bruxelles : une eurodéputée allemande (Verts/ALE) porte plainte pour avoir été molestée par la police : un PV a été dressé pour outrage
La journaliste Anne Nivat affirme que les Tchétchènes ont informé les policiers dijonnais de leurs intentions (MàJ : Marine Le Pen demande une commission d’enquête)

Commentaires

Accueil
Menu