Plein ecran

Produits sanitaires : au Maroc, la préférence nationale est mise à l’épreuve

08/06

Les entreprises marocaines ont répondu à l’appel des pouvoirs publics en s’investissant dans une production à grande échelle des produits sanitaires au point que le marché national n’a enregistré aucune rupture en produits d’hygiène et en produits parapharmaceutiques dont les masques ou bavettes et les désinfectants, fait observer Challenge.ma. Seulement, les acteurs économiques font face à une grande difficulté : les mêmes produits ont été importés et envahissent le marché local.

Le pire, c’est que les pouvoirs publics n’ont pris aucune mesure pour assurer un minimum de protection à la production nationale comme l’exigent les accords de libre-échange signés par le Maroc. Les acteurs économiques sont de grands perdants en ce sens qu’il leur est interdit d’exporter leurs produits. Cette situation pourrait produire un impact négatif sur les entreprises marocaines. Elle met la préférence nationale à rude épreuve.

bladi

Vaulx-en-Velin (69). Un homme de 33 ans décède dans une fusillade, son frère blessé
Affaire Floyd : les Démocrates s’agenouillent au Congrès américain

Commentaires

Accueil
Menu