Plein ecran

Coronavirus. Bobigny (93) : l’office HLM vote l’annulation des loyers, malgré l’avis de la préfecture

21/05

L’office HLM de Bobigny a voté mercredi l’annulation des loyers, promis par la ville en pleine crise de coronavirus, malgré une requête de la préfecture qui demandait le report du vote pour des questions de droit, a-t-on appris auprès de la mairie.

Le conseil d’administration de l’office HLM a voté «l’exonération des loyers du mois d’avril», précise la ville. «Cette exonération prendra la forme d’un remboursement des sommes quittancées par les locataires», ajoute-t-elle. La ville «s’engage à prendre à sa charge sous forme de subvention exceptionnelle de 800.000 euros» une partie des loyers pour compenser les pertes de l’office.

La municipalité, dont le 1er adjoint UDI Christian Bartholmé, candidat de la majorité, est arrivé deuxième au premier tour des municipales derrière le candidat communiste, avait déclaré vouloir assumer 50 % de cette exonération, d’un coût total de 1,6 million d’euros. La charge restante devant être assumée par l’office HLM. Mais quelques jours plus tard, le président de l’office, Jonathan Berrebi, avait adressé un courrier aux locataires en expliquant que « les équilibres financiers précaires (…) de même que le manque de bases légales, ne permettent pas l’exonération des loyers ».

20minutes

Lyon : un homme poignardé à la gorge et à la poitrine, 2 individus interpellés
Lyon : un homme poignardé par un migrant en situation irrégulière qui cumule une vingtaine d'antécédents judiciaires (MàJ: il venait de sortir de prison)

Commentaires

Accueil
Menu