Plein ecran

Altice (BFMTV, RMC…) ouvre le bal des plans sociaux : Un plan de départs volontaires va être proposé aux plus de 1 600 salariés de l’entité.

19/05

 

C’est le premier grand plan d’économies dans les médias, consécutif au coronavirus et à la crise du marché publicitaire qu’il a engendrée. Il touche la partie audiovisuelle du groupe Altice (également propriétaire de Libération, dont la cession à un fonds de dotation à but non lucratif a été rendue publique la semaine dernière). Réunie sous l’appellation «NextRadioTV», cette activité comprend notamment les chaînes BFMTV, RMC, RMC Découverte, BFM Business, etc. Annoncé ce mardi, ce plan, dont le montant d’économies attendu n’est pas précisé, passe d’abord par des coupes dans les effectifs. Combien exactement ? L’entreprise ne le dit pas. Un plan de départs volontaires va être proposé aux plus de 1 600 salariés de l’entité. «Les licenciements contraints n’interviendraient que si le nombre de volontaires était insuffisant», ajoute le groupe Altice, maison-mère de l’opérateur télécoms SFR, détenue par le milliardaire Patrick Drahi.

Argenteuil (95) : des cocktails molotov embrasent le campement rom
Migration : l'Espagne aurait empêché des migrants d'exercer leur droit d'asile en les expulsant « illégalement » vers le Maroc

Commentaires

Accueil
Menu