Plein ecran

Coronavirus : les bailleurs sociaux de Seine-Saint-Denis face à une vague d’impayés sans précédent

14/05

Dans les HLM de Seine-Saint-Denis, nombreux sont les locataires qui n’ont pas payé leur quittance d’avril.

« Une hausse aussi marquée, aussi soudaine, ça n’était jamais arrivé », confirme Patrice Roques, directeur général de Seine-Saint-Denis Habitat (SSDH). L’office départemental, qui gère 32 000 logements, accuse le coup : 18 % des locataires n’ont pas réglé leur dû en avril, contre 13 % habituellement. Ce qui représente un trou supplémentaire de 900 000 euros.

(…) Le mouvement observé en Seine-Saint-Denis est aussi à l’œuvre à l’échelle nationale, de manière moins marquée. L’Union sociale de l’habitat (USH) observe que 4,8 % des loyers n’ont pas été réglés en avril, contre 4 % le mois d’avant. Cela représente environ 200 millions d’euros.

(…) Le Parisien

Comment la crise du Covid pourrait se transformer en crise de l’extrémisme islamiste
Le garçon dont on voulait faire une fille - Le récit par Christophe Hondelatte sur Europe 1

Commentaires

Accueil
Menu