Plein ecran

Des bras pour ton assiette : 15.000 contrats signés et des échecs car le travail agricole est « trop difficile »

11/05

Fin mars, alors que la crise du coronavirus mettait des millions de salariés au chômage partiel, le gouvernement avait concocté dans l’urgence un plan pour faciliter l’emploi de milliers d’entre eux à la récolte des fruits et légumes, avec cumul des indemnités de chômage et d’un salaire agricole. « Il y a eu 15 000 contrats signés » sur la plateforme « Des bras pour ton assiette » mise en place par la FNSEA, annonce sa présidente Christiane Lambert sur franceinfo.

À la fin du mois d’avril, le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume annonçait sur France Bleu que plus de 300.000 Français étaient inscrits sur la plateforme créée par le gouvernement pour prêter main forte aux agriculteurs. « Il y a de très belles réussites, mais il y a aussi des gens qui ont trouvé ce travail trop difficile et ne correspondant pas à ce qu’ils ont l’habitude de faire », ajoute Christiane Lambert.  (…)

Elle compte aussi garder « certaines personnes qui, malheureusement, ne vont pas retrouver leur travail. » Elle cite les salariés « de bars, de restaurants qui ne vont malheureusement pas rouvrir. » Il s’agit de personnes « qui sont habituées à travailler vite et longtemps« , estime Christiane Lambert. « Sur ce genre de tâches, on les voit très bien pouvoir s’adapter rapidement. C’est beaucoup une question de volonté de la personne. Il y a aujourd’hui toute la sécurité qui est mise en place aussi pour les accueillir. »

Nice (06) : appel à la prière islamique dans le quartier Roquebillière (MAJ : l'appel retentit tous les jours depuis le début du ramadan)
Blackburn (Royaume-Uni) : plus de 1000 habitants non-musulmans, jeûneront pendant une journée «par solidarité»

Commentaires

Accueil
Menu