Plein ecran

Villeneuve-la-Garenne : interpellé pour la diffusion de rumeurs sur Snapchat (MàJ: expulsé des Hauts-de-Seine jusqu’à son procès en juillet)

28/04

28/04/20

Le jeune homme de 23 ans qui avait été placé en garde à vue pour « appel à l’émeute » sur le réseau Snapchat, menaces de mort sur personne dépositaire de l’autorité publique, participation à un attroupement formé en vue de violences ou dégradations, a été placé sous contrôle judiciaire jusqu’à sa comparution fixée au mois de juillet.

Jusque-là, il est interdit de paraître dans les Hauts-de-Seine. Sa résidence a été fixée dans l’Eure, où réside son oncle. Là-bas, il devra pointer au commissariat une fois par semaine. Le juge de la liberté et de la détention n’a pas suivi les réquisitions du procureur, qui avait plaidé en faveur de la détention provisoire.

lepoint.fr


Le poto il roulait sur sa bécane, le policier qui était à l’arrêt lui a mis un coup de portière sachant qu’il n’avait pas de casque. Il a été éjecté de sa moto, il a tapé deux poteaux. Ça lui a brisé la jambe, il lui manque une jambe. Faut savoir que le conducteur de la Passat était bourré, le policier était bourré. C’est bavure à gogo, c’est la fiesta pour eux. Les keufs d’aujourd’hui roulent bourrés. Ils nous cassent les couilles, ils nous mettent des amendes, nous frappent tous les jours. Vous cherchez quoi ? Vous voulez qu’il y ait des morts de votre côté ? C’est ce qui va arriver. Vous croyez qu’on se laisse marcher dessus ?

25/04/20

Le jeune homme de 23 ans, en garde à vue depuis jeudi, est déféré ce samedi devant le juge de la liberté et de la détention (JLD) pour statuer sur son placement en détention provisoire. Le parquet de Nanterre a pris des réquisitions en faveur de son incarcération, mais c’est le JLD qui a la main sur la décision finale.

23/04/20

Les policiers de la sûreté territoriale des Hauts-de-Seine ont arrêté jeudi matin un jeune homme, soupçonné d’appel à l’émeute sur Snapchat.

Le jeune homme de 23 ans avait juré avoir tout vu de l’accident du 18 avril entre un trentenaire au guidon d’une moto cross sans casque qui roulait à vive allure dans son quartier de Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine) et une voiture de police banalisée à l’arrêt.

Zemmour : "Il faut reconquérir par la force ces banlieues qui sont devenues des enclaves étrangères. C'est eux ou nous"
Confinement : des amendes abusives dans les cités sensibles d’Ile-de-France contre des jeunes présumés impliqués dans des trafics de drogue ?

Commentaires

Accueil
Menu