Plein ecran

Danemark : environ la moitié des migrants originaires d’Afrique ou du Moyen-Orient ont été condamnés pour un délit avant leur 30 ans

04/03

Danemark – Une grande proportion de jeunes migrants ont été l’objet d’une condamnation.

Une nouvelle étude montre que plus d’un jeune homme d’origine somalienne, libanaise ou marocaine sur deux a été condamné pour un délit avant l’âge de 30 ans.

Les délits mineurs liés notamment au code de la route n’ont pas été inclus dans l’étude. Les peines inclus sont les peines d’emprisonnement pour vandalisme, vol, cambriolage, violence ou vol qualifié.

Dans l’étude, 222 des 357 hommes originaires de Somalie ont été au moins une fois condamné pour un délit. Cela correspond à 62% du total. Pour le Liban, le taux était de 322 sur 535, soit 60%. Pour le Maroc, il était de 54%, tandis que l’Irak, l’Iran et la Yougoslavie dépassaient 40%. (…)

« Les chiffres montrent qu’une très grande proportion de jeunes hommes provenant de certains des principaux pays d’immigration ont été condamnés pour avoir enfreint le droit pénal », explique Lasse Birk Olesen, co-fondateur d’Unitos, soulignant les nuances qui émergent:

« Il y a certains pays d’origine qui présentent des problèmes de criminalité majeurs et d’autres – principalement en Europe et en Asie du Sud-Est – qui sont presque au niveau du Danemark. »

(…) Jyllands-Posten.dk

Glasgow : un adolescent de 16 ans grièvement blessé après avoir été tabassé par une bande de Pakistanais, qui l'ont frappé à la tête
Municipales à Lyon : Agnès Marion (RN) "désinvitée" du débat de ce soir sur France 3 Rhones-Alpes

Commentaires

Accueil
Menu