Plein ecran

#BlackCesars : une tribune dénonce le manque de diversité dans le cinéma français

26/02

Le texte est signé par Olivier Assayas, Mathieu Kassovitz, Stomy Bugsy, Julien Leclercq, Firmine Richard, Olivier Marchal, Aïssa Maïga, Eriq Ebouaney, Sonia Rolland, Edouard Montoute, Jimmy Jean-Louis, Gabrielle Lazure… et dénonce l’« invisibilité des acteurs, réalisateurs et producteurs » issus des DOM TOM et de l’immigration africaine et asiatique dans le cinéma français. Profitant de la prochaine cérémonie des César, ce vendredi 28 février, la tribune regrette que la France « maintienne ses acteurs de couleur dans des rôles insignifiants qui ne justifieront jamais une quelconque nomination aux César ».

[…]

Nous voulons ici pointer du doigt les paradoxes d’un pays, la France, qui nomme Spike Lee, un réalisateur et producteur afro-américain, président du jury du prochain Festival de Cannes, et qui en même temps maintient ses acteurs de couleur dans des rôles insignifiants qui ne justifieront jamais une quelconque nomination aux César.

Notre cinéma, en ce siècle de globalisation, en ces temps de métissage des cultures et de brassage des populations, nous donne-t-il à voir la réalité et la diversité de la société française ?

[…]

Dans son intégralité sur Le Parisien

«Le match de trois femmes pour la Mairie de Paris confirme le rôle avant-gardiste de la capitale»
Selon Blanquer, la loi islamique a remplacé la loi républicaine dans certains quartiers. La Grande Mosquée de Paris dénonce des propos «mensongers» (MàJ)

Commentaires

Accueil
Menu