Plein ecran

Allemagne : trois réfugiés afghans violent une fillette âgée de 11 ans

20/02

Une élève de onze ans recherchait la tendresse, la proximité, l’approbation. Mais les sentiments innocents de la jeune fille ont été exploités par les jeunes hommes : ils ont abusé de l’enfant!

L’auteur de l’infraction se trouve face au tribunal régional de Hanovre depuis lundi. Au cours du procès, l’accusé Khudai R. (22 ans) a fait des aveux.

Lors de la toute première rencontre à Langenhagen (région de Hanovre), début septembre 2018, le réfugié d’Afghanistan (venu en Allemagne en 2015, utilisant quatre pseudonymes et qui vit en Hesse) a clairement indiqué ce qu’il attendait de l’écolière amoureuse, qu’il avait rencontrée quelques semaines auparavant par le biais de messageries instantanées. R. déclare : « Je lui ai simplement demandé si elle voulait faire l’amour avec moi. » Elle a donné son consentement. Il l’a agressée dans un bosquet de la station de train de Langenhagener.

Trois autres rencontres sexuelles ont eu lieu, dont deux avec Ezatullah N. et Siya A., des amis de Khudai (tout deux âgés de 19 ans à l’époque). La dernière fois, Khudai et Ezatullah se sont relayés pour prendre des photos pornographiques avec leurs téléphones portables. […] L’un d’entre eux lui aurait jeté une pierre.

[…]

L’élève en difficulté d’apprentissage s’est adressée à sa conseillère d’éducation. Sa mère (36 ans, infirmière gériatrique, monoparentale) a déclaré au juge : « Avant, c’était une fille qui riait. Plus maintenant. ». Sa fille serait devenue suicidaire, se mutilerait et vivrait à présent dans un groupe de vie thérapeutique.

Les poursuites pour abus contre les deux autres Afghans ont été abandonnées par le ministère public. Ils ne connaissaient pas l’âge réel de la fille, a déclaré une porte-parole au BILD.

Le procès se poursuivra mercredi.

(Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch)

Bild.de via Les Observateurs 


Aurélien Taché (LREM) : « Donnez-moi les titres de presse qui montrent que des demandeurs d’asile ont fait de la délinquance »

 

Une bombe "en parfait état de fonctionnement" découverte sur un détenu qui entrait à la prison de Villefranche-sur-Saône
Huddersfield (Royaume-Uni) : de jeunes adolescentes exploitées pendant des années par un gang de prédateurs sexuels

Commentaires

Accueil
Menu