Plein ecran

Suède : des migrants insultent des employés du Burger King puis poignardent les Suédois qui les défendent

12/02

Une bagarre avec couteau entre des migrants et des Suédois qui a eu lieu dans un Burger King à Uppsala, en Suède, a été filmé et publié par Samhällsnytt.

Samhällsnytt a maintenant parlé à Ricky, la victime, qui leur dit que lui et ses amis avaient demandé au gang qui harcelait les caissières/caissiers de se calmer. Malheureusement, les migrants n’ont pas écouté, se sont mis en colère et sont devenus agressifs, puis ont menacé de poignarder les Suédois – ce qu’ils ont fait par la suite.

Ricky, qui a 29 ans, dit que lorsque son groupe d’amis est arrivé à la caisse, ils ont remarqué que le groupe de migrants harcelait et agressait verbalement les employés du restaurant. Les hommes migrants, âgés de 20 à 25 ans, ont apparemment dit aux travailleurs de façon très agressive « enfant de pute », « ferme-la » et « apporte notre nourriture ici rapidement ».
Les Suédois ont ensuite demandé au gang de se calmer, en leur disant que « les caissiers sont des travailleurs, alors comportez-vous bien ».

Puis l’un des migrants a crié « tais-toi » à l’ami de Ricky et a menacé de les poignarder. Ricky a alors répondu : « tu ne dois pas dire à mon ami de se taire ».
Avant que la situation ne dégénère, les deux groupes se sont éloignés l’un de l’autre. Le conflit était apparemment terminé. Cependant, quelques minutes plus tard, les migrants sont revenus et ont répété qu’ils allaient poignarder les Suédois.

« J’ai alors sorti une chaise et j’ai fait comprendre qu’ils devaient rester loin de nous. Mais ils ont ignoré cela et nous avons alors commencé à nous battre. Dans la vidéo, vous pouvez voir que lorsque je fais descendre un gars, l’autre vient et me poignarde dans le dos. C’est aussi ce dont je me souviens », a déclaré Ricky.
Ricky a été poignardé dans le dos, l’épaule et le haut du bras alors que son ami souffrait d’une côte écrasée et d’un trou dans le sac pulmonaire. Il est toujours à l’hôpital.

Lorsqu’on lui a demandé s’il se sentait en sécurité dans la ville, Ricky a répondu qu’Uppsala n’était pas sûre et qu’il ne voulait pas que ses futurs enfants y grandissent. Pour Ricky, l’insécurité de la ville « est due à ces individus faibles qui sont si lâches qu’ils doivent porter un couteau dans la ville, et qui sont agressifs envers les travailleurs. Le genre qui s’en prend à d’autres qui n’ont rien fait de mal ».

Les auteurs de violences avaient disparu des lieux lorsque la police est arrivée. Le service de presse de la police ne dispose actuellement d’aucune information concrète sur l’un des suspects.

Samhällsnytt via Voice of Europe

Belgique : une étudiante dépouillée puis agressée sexuellement, un Afghan condamné
Primaires démocrates aux Etats-Unis : les minorités ont la clé

Commentaires

Accueil
Menu