Plein ecran

France Inter : Frédéric Fromet chante « Jésus est pédé » et entraîne des réactions (MàJ : La radio s’excuse auprès des LGBT)

15/01

15/01/2020

La radio publique a rétropédalé et s’est excusée après la diffusion d’une chronique ayant déclenché un tollé. (…) L’humoriste et la directrice de la radio publique, Laurence Bloch, ont présenté mercredi leurs excuses et regrets après une « chronique ratée », dans laquelle le chansonnier avait donc présenté le Christ comme homosexuel, « au nom de la lutte contre l’homophobie ».

(…) Le Comité Idaho France nous a annoncé avoir porté plainte pour « homophobie ». « Que Jésus, Mahomet ou Bouddha soient homosexuels, trans, bisexuels ou queer ne nous dérange pas, que les jurons homophobes soient utilisés pour parler de leurs orientations sexuelles nous dérange et nous choque », nous précise le président de l’association. « Si cette chanson avait été Jésus, Jésus est un bougnoule, les associations sur le racisme se seraient soulevées immédiatement. »

« Je constate que ma chronique est ratée. Elle n’avait pour but que de dénoncer l’homophobie. J’ai été si mal compris que j’ai même heurté une association LGBT. C’est ma faute, donc. Je le reconnais bien volontiers. Je présente mes excuses aux personnes que j’ai blessées, », écrit Frédéric Fromet.

(…) Le Parisien


14/01/2020

“Provocation à deux balles”, “pleutres”, “bêtise crasse”… Ce lundi 13 janvier, plusieurs élus ou responsables de droite et d’extrême droite ont exprimé leur indignation en découvrant un sketch diffusé sur France inter vendredi 10 janvier.

Dans cette séquence, Frédéric Fromet, compagnon de route des humoristes Charline Vanhoenacker et Guillaume Meurice, interprète une parodie de la célèbre chanson “Jésus reviens”, rebaptisée pour l’occasion “Jésus est pédé”. Repérée par le site de l’hebdomadaire très conservateur Valeurs actuelles, cette saynète a notamment provoqué l’ire de Robert Ménard.
[…]

Quant à Jean Messiha, membre du Bureau national du parti de Marine Le Pen, il affirme que le chansonnier ne se permettrait en aucun cas de produire un tel sketch avec l’islam. “Ils n’oseraient jamais dire la même chose de Mahomet. Trop peur d’un coup de couteau”, estime-t-il. Avant de menacer: “cette radio immonde sera réformée en 2022″.

Après les attentats du mois de janvier 2015 contre Charlie Hebdo, Clarissa Jean-Philippe et l’Hyper Cacher, Frédéric Fromet avait composé une chanson parodique sur l’air populaire de “Bali Balo”, alors rebaptisé “Coulibaly coulibalot”. Et le refrain de ce titre de contredire ce qu’affirment aujourd’hui ses détracteurs: “Ah ah Allah hou Akbar! Les fous de dieu sont des tocards!”

Huffington Post


12/01/2020

(Merci à Quipotuitrerumcognocerecausas)

Rappel :

Chanson parodique de France Inter sur l’incendie de Notre-Dame : le CSA reçoit près de 3000 plaintes

Grenoble. Coups de feu et coups de couteau : trois blessés dont deux grave
Zemmour : "Les comiques de France Inter sont des commissaires politiques (…) Si vous voulez être transgressif, expliquez donc que Mahomet est pédophile" (MàJ)

Commentaires

Accueil
Menu