Plein ecran

Nouvelle promotion pour le député “aux coups de casque” M’jid El Guerrab : rapporteur à la politique française d’attribution des visas

08/01

 

Mis en examen en 2017 après avoir agressé à coups de casques un cadre PS, le député M’jid El Guerrab vient d’être nommé rapporteur d’une mission parlementaire.

Le parquet de Paris avait ouvert une enquête pour violences aggravées. En septembre 2017, le député La République En Marche M’jid El Guerrab avait été mis en examen pour une altercation avec Boris Faure, cadre socialiste, frappé par le parlementaire à coups de casques de moto. Sur la sellette, il avait finalement été exclu de LREM avant de rebondir au sein de la commission d’enquête sur la lutte contre les groupuscules d’extrême droite.

Auditer l’ensemble des acteurs concernés par l’attribution des visas

Le député de la 9ème circonscription des Français établis hors de France (Maghreb et Afrique de l’Ouest) connaît aujourd’hui une nouvelle promotion. « Monsieur M’jid El Guerrab a été désigné rapporteur d’une mission parlementaire sur la politique française d’attribution des visas par la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée Nationale », indique un communiqué avant de préciser la nature de ses fonctions : « Il aura pour prérogatives d’auditer l’ensemble des acteurs concernés par cette thématique dont le nombre de demandes est en hausse constante (demandeurs de visas, centres de demandes de visas, ministères, consulats, préfectures, Campus France, Direcctes, OFII, universités, opérateurs touristiques etc…). » Pour rappel, M’jid El Guerrab s’est distingué en novembre dernier en participant à la marche contre l’islamophobie.

Wikipédia réfléchit à l’adoption de l’écriture inclusive (MàJ : jugée inutile et trop lourde)
Roissy-en-Brie : Laurence dans le coma, retrouvée dénudée le visage tuméfié, un Congolais multirécidiviste écroué (MàJ: un Capverdien passe aux aveux)

Commentaires

Accueil
Menu