Plein ecran

Royaume-Uni : 18.700 jeunes filles exploitées sexuellement en 2018-2019 par des gangs essentiellement pakistanais (MàJ)

31/12

31/12/2019

Les chiffres publiés par le Ministère de l’éducation montrent que plus de 18.700 victimes présumées d’exploitation sexuelle d’enfants ont été identifiées par les autorités locales en 2018-19.

« Nous sommes confrontés à une crise nationale en ce qui concerne l’aide disponible pour des milliers d’enfants qui ont souvent subi les sévices les plus épouvantables », a déclaré un porte-parole d’une organisation caritative.

« Les tactiques insidieuses utilisées par les prédateurs sexuels font que de nombreux jeunes gens ne se rendent pas compte pas que ce qu’ils subissent est un abus. »

« Nous devons faire plus d’efforts pour améliorer notre compréhension des motivations et des tactiques des prédateurs pour empêcher les abus de se produire en premier lieu. »

Plusieurs affaires portées devant les tribunaux ont révélé que les agresseurs s’en prenaient à des filles vulnérables ou qui avaient des difficultés d’apprentissage.

Des activistes ont déclaré que le chiffre réel de victimes était bien plus élevé et ont accusé le gouvernement de ne pas s’attaquer à l’exploitation sexuelle des enfants, malgré les promesses faites après les affaires très médiatisées de Rotherham et Rochdale.

The Independent


30/12/2019

Le ministère de l’Intérieur a déclaré qu’il ne négligera aucun détail dans sa tentative de s’attaquer à la prédation sexuelle sur les enfants après qu’il a été rapporté que près de 19.000 mineures en Angleterre ont été exploitées au cours de l’année dernière.

Les derniers chiffres montrent une forte augmentation du nombre d’enfants victimes de « grooming » au cours des cinq dernières années, selon The Independent.
[…]

Les autorités locales ont identifié environ 18 700 victimes présumées en 2018-19, contre 3 300 il y a cinq ans, selon le site Web.

Un porte-parole du ministère de l’Intérieur a déclaré que le ministère « s’est engagé à s’attaquer aux abus sexuels d’enfants et ne laissera rien au hasard pour lutter contre ce comportement odieux ».

Sarah Champion, la députée travailliste de Rotherham, qui a été ciblée par des gangs de criminels, a déclaré à The Independent que les chiffres montrent que ce type d’exploitation « reste l’une des plus grandes formes de violences sur des enfants dans le pays« .
[…]

Daily Mail


Le ministre britannique de l’Intérieur a promis un rapport sur les caractéristiques des gangs de violeurs en 2018, affirmant que les cas les plus médiatisés comprenaient une « forte proportion d’hommes d’origine pakistanaise » et que des « raisons culturelles » pouvaient expliquer le phénomène.

(…) Sammy Woodhouse, une victime d’un gang de Rotherham, qui a aidé à exposer le scandale, a déclaré qu’elle reçoit toujours des informations sur des abus sexuels ayant lieu dans tout le pays.

« Vous entendez toujours cette phrase « des leçons ont été apprises », mais ils n’ont rien appris du tout », a-t-elle dit à The Independent.

(…) Mme Woodhouse, qui a été abusée sexuellement par le violeur Arshid Hussain dès l’âge de 14 ans, a déclaré que l’ampleur de l’exploitation sexuelle d’enfants actuellement signalée ne la surprenait pas.

« Je pense que la chose la plus effrayante, c’est tous ces gens à qui cela arrive et dont personne n’est au courant », a-t-elle ajouté. « La plupart des victimes ne signalent pas les faits et ils passent inaperçus ».

« Je dis depuis des années que ce pays souffre d’une épidémie d’abus sexuels et d’exploitation. Les autorités prétendent que c’est sous contrôle, mais ce n’est pas le cas. » (…)

Des membres d’un « grooming gang » de Huddersfield condamnés en 2018.

(…) The Independent


Rotherham : 1500 « Blanches » exploitées de 1997 à 2013 par des pédophiles « principalement Pakistanais » avec la complaisance des autorités, pour cause d’antiracisme

Royaume-Uni : les gangs de « violeurs musulmans » sont responsables d’un « holocauste » de nos enfants, déclare un porte-parole de l’Ukip

Grande-Bretagne : à Telford, des centaines de jeunes filles battues, violées, vendues et parfois tuées par des gangs ethniques depuis 40 ans

Newcastle (UK) : une enquête officielle affirme que 700 filles ont été victimes de gangs de violeurs, « il faut supposer que ces viols collectifs ont lieu dans toutes les villes »

GB : Les visages du gang de violeurs d’adolescentes qu’avait voulu dévoiler Tommy Robinson enfin officiellement révélés

Rennes (35): un homme poignardé à plusieurs reprises en pleine rue
Allemagne : des policières spécialement formées pour traiter les agressions sexuelles sont déployées pour la soirée du Nouvel An

Commentaires

Accueil
Menu