Plein ecran

Biarritz : le nom de quartier « La Négresse » à la barre du tribunal

18/11

 

La comparution d’un militant anti-raciste en janvier à Bayonne remet sur le devant de la scène la dénomination du quartier de la gare.

Au mois d’août, profitant du sommet du G7, quelques militants de l’association d’éducation populaire Mémoire et Partage, manifestaient près de la gare de Biarritz. Dans le colimateur: le nom de « La Négresse » dont la connotation raciste choque bien des gens.

La police a interpellé immédiatement les manifestants et placé en garde à vue Karfa Sira Diallo, le fondateur de cette association. Ce dernier est convoqué devant le tribunal de Bayonne le 23 janvier prochain pour rébellion.

Laïcité : le PS va renoncer à la stratégie Terra Nova et dénoncer le communautarisme
Une cité gauloise « exceptionnelle » dans le sous-sol entre Angers et Saumur

Commentaires

X
Accueil
Menu