Plein ecran

Un testing du Bondy Blog montre que les agences d’hôtesses d’accueil se plient aux exigences ethniques des clients

17/11

Les hôtesses d’accueil subissent sexisme et harcèlement ? Ce n’est pas leur seul problème. Auprès de Mediapart, nombre de femmes témoignent de critères de sélection discriminants, voire racistes. Nos consœurs du Bondy Blog ont contacté plusieurs agences en se faisant passer pour des entreprises clientes, avec cette demande : « Avoir des hôtesses de type européen. » « C’est noté », répond l’une. « Allez-y, allez-y, n’hésitez pas, dites-moi ! », ricane une autre. Enquête.

«Pas le profil », « ne correspond pas au paysage alsacien demandé »… Ces phrases d’une violence sans fard donnent un aperçu des discriminations vécues par les hôtesses d’accueil non blanches. D’après des témoignages recueillis par le Bondy Blog, celles-ci vont bien au-delà du sexisme et du harcèlement « ordinaires » qui sévissent dans le secteur, et que la polémique sur les « hôtesses podium » du Tour de France avait exposés l’été dernier au grand jour. Pour les femmes racisées, c’est une double peine.

L’hôtesse idéale, en effet, est une étudiante, mince et blanche – une définition à peine caricaturale. […]

Pour nous faire une idée nette de l’état de ces discriminations, nous avons contacté six agences, en nous faisant passer pour des notaires et des commerciaux avec cette demande : « Avoir des hôtesses de type européen. »[…]
Au fur et à mesure, nous avons donc étendu la liste de ces critères discriminants en demandant des hôtesses avec « les yeux clairs et les traits fins ». Comme habitué à ce genre de demande, l’un des « bookeurs » nous a expliqué froidement que « parmi les 2 400 hôtesses, on trouvera sans problème les personnes que [nous] recherch[ons] ». De la même façon, pour la présentation de produits, nous avons refusé des personnes de sexe masculin et demandé des hôtesses « de type scandinave ». Toujours aucun problème. Même si l’agence concernée est signataire d’une charte de la diversité.
[…]

Médiapart

Paris : manifestation devant l'ambassade d’Arabie Saoudite contre un imam malien qui autorise l'esclavage au nom du coran
«Je porte cette défiance dans ma chair» : l’amertume des «gilets jaunes» placés en garde à vue préventive sans faire l’objet de poursuites

Commentaires

X
Accueil
Menu