Plein ecran

Francfort (All.) : Une piscine islamique pour « promouvoir l’intégration »

16/11

À travers la construction d’une piscine pour les musulmans, Abdullah Zeran veut promouvoir l’intégration. Ce qui peut paraître comme une contradiction est, de son point de vue, une chance.

Abdullah Zeran est de Francfort et il est musulman.
« J’ai une vision différente des choses », dit-il. Par « choses », il entend les questions afférentes à l’intégration et au vivre-ensemble. Et d’évoquer également le sentiment d’être souvent mal compris en tant que musulman.

Le père de famille ne nage pas depuis 25 ans parce que fréquenter une piscine publique est contraire à ses croyances. C’est tout du moins la manière dont il l’interprète et le vit.
La construction d’une « piscine islamique » correspond, selon lui, à une vieille attente. La réalisation d’un tel projet pourrait avoir une influence positive en favorisant la création d’un lien émotionnel chez les musulmans.
« Seuls ceux qui se sentent compris et acceptés peuvent se sentir chez eux », déclare Zeran.

En 2014, déjà, l’homme de 38 ans avait tenté de fonder une association pour promouvoir la création d’une telle piscine. Mais une association doit toujours être à but non lucratif et les musulmans ne sont pas, à proprement parler, exclus, dans les faits, des espaces de baignade. Il n’est alors pas permis dans ce cadre associatif de les solliciter directement.
« Cela n’a donc pas fonctionné », dit Zeran. L’association ne pourrait pas générer un profit financier mais cela demeure l’objectif à long terme.

[…]

Faz


« À Francfort, on envisage de construire une piscine réservée aux musulmans. Cela indique clairement où l’intégration doit aller. Que se passerait-il dans ce pays, si quelqu’un demandait une piscine réservée aux chrétiens et excluait les musulmans ? »

Deux djihadistes français, rentrés en 2014 de Syrie, jugés aux assises (MàJ : peines réduites en appel à 11 ans et 13 ans de prison)
La municipalité a donné son autorisation : Premier appel du muezzin à la prière publique à Amsterdam

Commentaires

X
Accueil
Menu