Plein ecran

Italie : des migrants rescapés de la Méditerranée jouent leur propre rôle dans un opéra de Mozart à Rome

11/11

[…]Bien que composé en 1780 par Mozart, « Idoménée, Roi de Crète » a une résonance très actuelle. Cet opéra, présenté à Rome du 8 au 16 novembre, raconte les luttes homériques pour le contrôle de l’île de Crète mais surtout comment sortir d’un cycle de destructions et de guerres pour parvenir à la paix. En somme, « une métaphore du monde actuel », a résumé récemment devant la presse le metteur en scène canadien Robert Carsen. Pour retranscrire cette intemporalité, ce dernier a eu l’idée de faire appel à une trentaine de véritables migrants rescapés des naufrages survenus en Méditerranée ces dernières années […].

Ainsi, la première scène du spectacle s’ouvre sur un camp entouré d’un grillage sous un ciel de plomb, où des réfugiés et migrants regardent vers la mer. La Méditerranée, au cœur de la mythologie grecque, avec ses tragédies et ses héros, est aussi l’une des protagonistes de cet opéra.
« Ce spectacle raconte l’histoire de migrants, parle de guerre. C’est un message qui parle de moi et c’est pour ça que j’ai accepté de participer« , a expliqué Aldul Razak, l’un des figurants. Ce jeune Somalien est arrivé en Italie il y a deux ans à bord d’une des nombreuses embarcations de fortune de migrants qui traversent la Méditerranée à la recherche d’une vie meilleure.

Comme lui, 30 migrants se sont prêtés au jeu de la figuration pour cet opéra. Au total, 150 personnes, acteurs et chœur compris, constituent le casting. « Hier comme aujourd’hui, la Méditerranée divise les peuples mais les unit aussi« , a souligné Robert Carsen qui trouve « très belle l’idée d’impliquer de vrais migrants« . […]

L’Avenir

Migrants au Wiesberg à Forbach (57) : les habitants ne comprennent pas
1983 - 2019 : de la Marche des Beurs à la Marche contre l’islamophobie

Commentaires

X
Accueil
Menu