Plein ecran

En 40 ans, le terrorisme islamiste aurait provoqué la mort d’au moins 167 096 personnes dans le monde

10/11

Quantifier et localiser précisément le phénomène, de ses origines en 1979 à nos jours, pour tenter de mieux le comprendre. C’est le travail auquel s’est livrée depuis plus d’un an la Fondation pour l’innovation politique. Voici en exclusivité les résultats de cette étude.

C’est un voyage de quarante ans dans l’horreur du terrorisme islamiste. Un voyage dans le temps et dans l’espace. De l’assassinat d’un responsable religieux à Téhéran le 27 décembre 1979 par un groupe chiite jusqu’à une explosion à Dacca au Bangladesh le 31 août, revendiquée par l’Etat islamique. Au total, l’étude menée par la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol, un laboratoire d’idées français d’inspiration « libérale, progressiste et européen ») a compilé les données associées à 33 769 attentats islamistes commis dans 81 pays entre fin 1979 et fin août 2019. Ils auraient provoqué la mort d’au moins 167 096 personnes dans le monde, dont 317 en France. Une estimation basse, puisque certains attentats, lointains et anciens, sont trop peu connus, quand d’autres ont été perpétrés au nom de causes imbriquées les unes aux autres. «Seuls les attentats commis pour une motivation islamiste clairement identifiée ont été retenus», prévient Victor Delage, responsable des études du Fondapol. […]

Le Parisien

Marche contre l'islamophobie : Marwan Muhammad (CCIF) fait scander à la foule "Allah Akbar !"
Mélenchon s'exprime avant la Manif contre l'Islamophobie

Commentaires

X
Accueil
Menu