Plein ecran

Linz (Autriche) : Des migrants parodient des exécutions en pleine rue. La population a peur

11/11

« Il y a eu des coups de feu – beaucoup de gens les ont entendus dans le quartier. Ce sont les jeunes immigrés qui jouent à des jeux de guerre dans notre Grätzel », explique une habitante du quartier Lenaupark à Linz.

Depuis des années, les habitants de Krempl-Hochhaus à Lenaupark sont confrontés à un taux de criminalité croissant : Trafiquants de drogues, violences, bruit, vandalisme. « Je n’ose pas quitter la maison après 15 heures, affirme la femme de 75 ans.

Les exécutions simulées provenant de bandes de jeunes constituent un autre problème. « Ça a commencé avec des jeunes qui tiraient sur des pigeons avec des répliques d’airsoft. Puis les jeux mimant des exécutions ont commencé. » Il y a déjà plusieurs mois, un jeune garçon a été appréhendé par la police après que des coups de feu aient été tirés. Il portait encore la réplique d’airsfot sur lui.

Karl Pogutter, chef de la police le confirme. Dans de nombreux cas, ces garçons ne sont pas condamnables et une réplique d’airsoft est considérée comme un jouet.

« Aujourd’hui, c’est un fusil airsoft et demain, ça pourrait être un vrai fusil. Nous sommes confrontés presque quotidiennement à cette violence importée », a déclaré outré Michael Raml (FPÖ), membre du Conseil municipal de sécurité.

Krone.at / Heute.at

État islamique: des «mini-califats» se forment dans un camp de détention syrien
Les organisateurs de la marche contre l'islamophobie annoncent une suite

Commentaires

X
Accueil
Menu