Plein ecran

Allemagne : « Dans 20 ans, au moins 35 % de la population sera d’origine immigrée »

05/11

L’Allemagne a besoin de 400.000 immigrants nets par an jusqu’en 2060 pour que la population active et donc la puissance économique ne diminuent pas. C’est ce qu’a calculé l’Institut fédéral de recherche pour l’emploi (IAB), où Herbert Brücker dirige le domaine de recherche sur les migrations. L’économiste en est convaincu : « Pour répondre à la demande de main-d’œuvre, l’Allemagne devra à l’avenir s’ouvrir à de nombreuses nationalités. D’ici 2040, 1 personne sur 3 sera issue de l’immigration« , selon cet expert allemand en migration.

Herbert Brücker, qui dirige le département de recherche sur les migrations de l’Institut fédéral de recherche sur l’emploi (IAB), a déclaré lundi au quotidien Welt que l’Allemagne « va se diversifier« . Dans les grandes villes, jusqu’à 70% des habitants seront issus de l’immigration dans deux décennies, selon les experts. L’Allemagne devra attirer un « large éventail de nationalités pour éviter que l’économie ne se contracte« .

« Actuellement, environ un quart des Allemands sont issus de l’immigration« , a déclaré M. Brücker. « Dans 20 ans, ce sera au moins 35 % de la population, mais ça pourrait aussi être plus de 40 %. » Il note que dans les villes, ce chiffre est susceptible d’être encore plus élevé. « Ce que nous voyons aujourd’hui dans les grandes villes sera normal pour l’ensemble du pays à l’avenir« , a dit M. Brücker. « Dans une ville comme Francfort, nous aurons entre 65% et 70% d’immigrés« .

L’économiste allemand a déclaré qu’une population de plus en plus diversifiée sera cruciale pour assurer la pérennité de l’économie allemande. Cependant, le défi pour l’Allemagne est de continuer à attirer des migrants hautement qualifiés dans le pays. M. Brücker a déclaré que l’Allemagne devrait s’ouvrir à d’autres pays à mesure que le bassin de main-d’œuvre des pays d’Europe du Sud et de l’Est s’épuise. Selon une étude publiée le mois dernier, les enfants issus de l’immigration qui obtiennent un passeport allemand tôt dans leur vie ont tendance à avoir un meilleur accès à l’enseignement supérieur. […]

Die Welt

Manon Aubry (LFI) souhaite que les étrangers sans-papiers en France soient naturalisés
Croatie : arrivée depuis la Turquie de dizaines de familles syriennes dans le cadre du programme de réinstallation des réfugiés

Commentaires

X
Accueil
Menu