Plein ecran

Bayonne : deux blessés par arme à feu à la mosquée (MàJ)

Oct
2019

30/10/19

Attaque de la mosquée à Bayonne : une expertise conclut à une altération partielle du discernement du suspect

29/10/19

Le procureur de Bayonne fait le point sur l’enquête après l’attentat de la mosquée


28/10/19




Claude Sinké, l’auteur de l’attaque a publié un livre en 2014, en voici le résumé :

Claude Sinké, président de l’association des Amis des arts bayonnais, est un sculpteur saint-martinois inclassable et engagé. Il a bien voulu dévoiler et parler de sa dernière réalisation. Baptisée  » Vincent « , la sculpture représente un pauvre hère de 93 centimètres de hauteur juché sur une sphère de 30 centimètres, composée de hêtre et de sept bois précieux, et incarne pour l’artiste la misère humaine.

En 2008, alors que Claude Sinké écoute la radio, il apprend la faillite de Lehman Brothers, banque d’investissement multinationale qui proposait des financements diversifiés. Cette banque était un acteur majeur du marché des emprunts d’état américains. La crise économique l’inspire. Cette information déclenche l’inspiration de l’artiste qui aussitôt esquisse la forme du futur  » Vincent  » sur une feuille de papier qui traînait sur un coin de table.

Dans son imaginaire, en l’espace de quelques secondes, Claude Sinké revoit tous les malheurs des grands conflits et notamment de la Seconde Guerre mondiale… Souffrant d’une grave maladie, il attendra la guérison pour réaliser cette oeuvre qui lui tenait à cœur. Parallèlement à cette création, cet artiste est engagé actuellement dans différents combats, notamment celui du droit des femmes. Il révèle entretenir des correspondances avec Mmes Lebranchu, Taubira et Najat Vallaud-Belkacem.

Récemment il demandait à l’ancien ministre et philosophe Luc Ferry :  » Arrêterez-vous de raconter des salades pour enfants de 6 ans ?

Decitre




Nous apprenons de source policière que des coups de feu auraient été entendus devant la mosquée de Bayonne, lundi 28 octobre 2019 aux alentours de 14h30. Un individu d’une soixantaine d’années aurait tiré à l’arme à feu sur deux personnes devant la mosquée et aurait ensuite jeté un engin incendiaire contre le lieu de culte musulman situé 35 rue Joseph Latxague à Bayonne.

Suite à cette agression, le sexagénaire a pris la fuite en direction des Landes. L’auteur des faits a été interpellé dans les Landes à Saint-Martin-de-Seignanx par les forces de police lancées à sa poursuite. C’est une équipe de la Brigade Anti Criminalité (BAC) qui l’aurait interpellé devant son domicile. Une bombonne de gaz aurait été retrouvée dans le véhicule de l’assaillant. Il va être entendu au commissariat de Bayonne.

Pour le moment, ses motivations restent inconnues.

Marseille : un mort et un blessé dans un probable règlement de compte (MàJ : Moussa était défavorablement connu des services de police)
Paris : Sylvain lance un appel à témoin pour retrouver les voleurs avec violence de son portable

Commentaires

Accueil
Menu