Plein ecran

Mayotte : qui est Zéna M’déré, la chatouilleuse à qui Macron va rendre hommage

22/10

Le chef de l’État va commémorer le 20e anniversaire de la mort de celle qui a lutté pour le maintien de Mayotte au sein de la République

Ce mardi 22 octobre dans la soirée, Emmanuel Macron termine sa première journée à Mayotte par une halte à Pamandzi. Un lieu choisi avec soin puisque le chef de l’État y présidera “un dîner en hommage à Zéna M’déré”, figure historique du département, originaire de cette commune située au sud de l’île de Petite-Terre.

À l’occasion du 20e anniversaire de la mort de cette meneuse charismatique du mouvement des “chatouilleuses”, Mayotte observe une “année d’hommages” dont le top départ sera donné par le président de la République, entouré des “femmes investies dans la vie locale à Mayotte”, précise l’Élysée qui insiste sur la portée symbolique de cette initiative.

Et quel symbole ! Avec Zaïna Meresse, Zéna M’déré, enseignante coranique, a monté entre les années 60 et 70 des commandos pour réclamer le maintien de Mayotte au sein de la République française […].

Ces femmes choisissent alors un mode opératoire pour le moins déroutant: des chatouilles […].

“Imagine, vingt femmes en train de chatouiller quelqu’un ! Il tombait directement par terre. La route n’étant pas goudronnée à cette époque, nous l’arrosions de poussière partout. On lui en mettait dans ses poches, sur sa chemise… Au bout d’un moment, [l’homme politique comorien partisan de l’indépendance, NDLR] commençait à suffoquer : ‘Hum, hum, hum, hum… ’. Et là, on le laissait partir pour ne pas le tuer”, témoignait sa comparse Zaïna Meresse.

 

Huffpost

 


Qui étaient les chatouilleuses? (rediffusion) :

Canada : vers un deuxième mandat pour Justin Trudeau
L'eurodéputé britannique d'origine somalienne, Magid Magid, est déjà une figure du Parlement

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu