Plein ecran

Les pompiers de Mayotte refusent d’assurer la sécurité d’Emmanuel Macron

21/10

[…]

Emmanuel Macron, qui entame mardi 22 octobre un déplacement de quatre jours à Mayotte et à La Réunion, est lâché par les pompiers. Comme repéré par BFMTV, les soldats du feu de Mayotte refusent d’assurer la sécurité incendie de l’avion du président de la République qui doit atterrir à l’aéroport de l’île. Dans un courrier du Syndicat National des Sapeurs-Pompiers Professionnels adressé au préfet de Mayotte, ils déclarent être « solidaires » de leurs « collègues de la Métropole et des DOM-TOM » qui ont notamment essuyé des tirs de gaz lacrymogène lors de leur manifestation à Paris le 15 octobre.

Par conséquent, ils n’assureront pas « la sécurité incident adéquate pour l’aéronef de monsieur le président de la République, soit une heure avant l’atterrissage jusqu’à quinze minutes après l’arrêt complet des moteurs ».

[…]

« Il est inutile d’envoyer les forces de l’ordre de cette manière afin de traiter et provoquer des agents du même ministère qui ne cherchent qu’à aider la population et qui ne demandent qu’à être reconnus dans la pénibilité de leur fonction et travail de tous les jours », poursuivent dans leur lettre les soldats du feu.

[…]

L’Obs

Frontenex (73) : un handicapé dans le coma après avoir été bousculé par un groupe de jeunes
Belgique : Yassine Belattar suscite la colère des Marocains de Molenbeek après des propos jugés racistes

Commentaires

X
Accueil
Menu