Plein ecran

Norvège : polémique autour des « réfugiés » érythréens qui ont participé aux festivités en l’honneur de leurs « oppresseurs »

19/10
Certains articles de presse nourrissent actuellement le doute quant aux raisons réelles de l’exil de certains Érythréens. Une affaire fait notamment grand bruit en Norvège. Sur des photos, on voit des membres de la communauté érythréenne participer à des festivités de représentants du régime d’Issayas Afeworki à Oslo.

Plus perturbant encore, l’événement célébrait les 25 ans d’existence de ce service militaire obligatoire qui constitue la raison invoquée par la plupart des Érythréens pour expliquer leur exil. Cette affaire a suffi au gouvernement norvégien pour décider de réexaminer 150 cas de demandes d’asile qui avaient pourtant été approuvées.

Comment se fait-il que des réfugiés érythréens se rendent à une fête du régime qui les a oppressés ? « Le système de contrôle du régime érythréen a de longues tentacules, également à l’étranger« , commente Laetitia Bader. Ainsi, des réfugiés pourraient notamment se sentir contraints d’être présent aux événements du régime par peur de représailles contre les membres de leur famille restées au pays […].

DW

Malte : une oasis d’espoir pour des centaines de migrants abandonnés à leur sort
Calais (62) : des migrants privés de repas et d’eau après des agressions sur les salariés d’une association

Commentaires

X
Accueil
Menu