Plein ecran

Chili : état d’urgence après de violentes manifestations à Santiago contre l’augmentation des tickets de métro

19/10

Le président chilien a confié à un militaire la responsabilité d’assurer la sécurité après une journée de violences et d’affrontements. Les manifestants protestaient contre une nouvelle hausse des prix des tickets de métro a Santiago.

«J’ai décrété l’état d’urgence et, à cette fin, j’ai nommé le général de division Javier Iturriaga del Campo à la tête de la défense nationale, conformément aux dispositions de notre législation concernant l’état d’urgence», a déclaré Sebastian Pinera dans un message au palais gouvernemental. Santiago du Chili a été le théâtre de violents affrontements une bonne partie de la journée entre les forces de l’ordre et des manifestants, qui ont obligé les autorités à boucler toutes les stations de métro. Les affrontements se sont multipliés à la tombée de la nuit et le bâtiment de la compagnie d’électricité Enel ainsi qu’une succursale de Banco Chile, tous deux dans le centre-ville, ont été incendiés.[…]

«L’ensemble du réseau est fermé en raison des émeutes et des destructions qui empêchent les conditions minimales de sécurité pour les passagers et les travailleurs», a annoncé sur Twitter le gestionnaire du métro, après des attaques contre presque l’intégralité des 164 stations, où beaucoup de barrières et tourniquets ont été détruits. […]

Le Point

Calais : Un migrant érythréen condamné à 14 ans de prison pour avoir violé une femme de 36 ans sous la menace d'un couteau
Belfort. Les musulmans appellent à une manifestation contre l'islamophobie suite à l'affaire du foulard

Commentaires

X
Accueil
Menu